Guinée Bissau : José Mario Vaz perd le pouvoir


Guinée Bissau : José Mario Vaz perd le pouvoir
La Commission nationale électorale a proclamé les résultats provisoires de la présidentielle dont le premier tour a eu lieu dimanche dernier. 

Les chiffres rendus publics donnent vainqueur le Paigc avec 40,13% des suffrages valablement exprimés. 

Le candidat du Madem, formation politique nouvellement constituée par des dissidents du PAIGC, arrive en seconde position grâce à ses 27,65%. 

Ainsi, Umaro Sissoco Embalo rejoint Domingos Simoes Pereira au second tour prévu le 29 décembre prochain. 

Le président sortant, candidat à sa propre succession s'est contenté de la quatrième place, crédité de 12,41% des votes, après le candidat de la coalition APU-PDGB-PRS qui a eu 13,16%. 

En clair, José Mario Vaz a perdu le pouvoir après cinq ans d'exercice très mouvementé et marqué par son désaccord avec le PAIGC dont il était le candidat lors de la présidentielle de 2014. 

Exclu de ce parti mythique après qu'il ait demis de ses fonctions de premier ministre Domingos Simoes Pereira en 2015, José Mario Vaz est allé à la dernière élection présidentielle sous la bannière d'une candidature indépendante et n'a pas su convaincre les bissau-guinéens à lui renouveler leur confiance. 

Sans nul doute, la perte du pouvoir sera une pilule amère à avaler pour Jomav dont le discours est très attendu par les citoyens Bissau-guinéens. S’élèvera-t-il au dessus de la mêlée ? 
Mercredi 27 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :