Guinée : Au moins dix morts dans l'éboulement d'une mine d'or


Guinée : Au moins dix morts dans l'éboulement d'une mine d'or
Au moins dix personnes ont péri dans l'éboulement d'une mine d'or clandestine à Kintingnan dans le nord-est de la Guinée, a indiqué le sous-préfet de Kintingnan, Aliou Cissé.

L'information a été confirmée par un membre de la Croix-Rouge locale et une source de sécurité.

Un certain nombre de personnes sont portées disparues à la suite de cet effondrement survenu mercredi, ont renseigné les mêmes sources.

Des efforts sont en train d’être déployés  pour les retrouver le plus rapidement possible, mais sans espoir qu'elles soient encore en vie, a expliqué le sous-préfet de la localité où le drame s’est produit.

Selon Aliou Cissé, la mine de Kintingnan avait déjà été fermée mais les populations sont revenues d'elles-mêmes, sans autorisation. Il a avancé des garanties quant à la fermeture définitive de cette mine.

Les éboulements sur des sites aurifères sont fréquents et souvent meurtriers en Guinée où les orpailleurs viennent souvent du Mali, du Sénégal, du Burkina Faso, du Liberia ou de Côte d'Ivoire.

Au moins 17 orpailleurs clandestins avaient été tués en février dans l'éboulement d'une mine dans le village de Norassoba, à 35 km de la ville de Siguiri dans le nord-est du pays.
Jeudi 7 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :