Gueule Tapée : Quand les étudiants Dioubellois dénoncent leur calvaire.

Dans le cadre de la visite du maire de Diourbel, Malick Fall, au siège des étudiants ressortissants de sa commune, les étudiants en ont profité pour exposer leurs conditions de vie. Ils ont évoqué plusieurs difficultés relatives à l’habitat et au bien-être. « Près d'une centaine de personnes dans un appartement avec des toilettes qui ne répondent pas aux normes », déplorent leur porte-parole. Par ailleurs, il y’a aussi « des étudiants qui dorment à la belle étoile et sont privés d’eau, qui est une source vitale ». Malgré son seul soutien, le maire Malick Fall invite les hommes politiques et les bonnes volontés de Diourbel à apporter leur soutien à ces jeunes étudiants qui sont dans une situation fort préoccupante...


Vendredi 31 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :