Gris Bordeaux dit ses vérités : "Tapha Guèye a commis une erreur en aidant Balla Gaye 2"

La connexion entre Balla Gaye 2 et Tapha Guèye, lors du dernier combat du premier nommé contre Modou Lô, n’a pas été du goût de Gris Bordeaux. Le troisième Tigre de Fass, sur le plateau de Quartier Général, a critiqué son Directeur Technique.


  
«Il  ne peut pas être le Dtn de Fass et entraîner Balla Gaye 2» 
  
Les faits remontent à janvier dernier. Dans une vidéo postée sur le net, on entend clairement Tapha Guèye donner des consignes au fils de Double Less. Le 2ème Tigre de Fass était donc aux commandes, en ce qui concerne la stratégie et autres astuces pour permettre à Balla Gaye 2 de battre Modou Lô. Une connexion qui n’a pas plu à Gris Bordeaux, qui parle d’une bourde commise par son mentor. «Je l’ai appris comme tout le monde et je suis mal placé pour le commenter», a d’abord déclaré l’enfant de Tchiky. Relancé, il finit par céder. «Il a commis une erreur. Il ne peut pas être le Dtn de Fass et donner un coup de main à Balla Gaye. Mais l’erreur est humaine et je sais que si c’était à refaire, il ne le referait pas», a ajouté Gris Bordeaux qui, malgré tout, a renouvelé sa confiance à Tapha Guèye. «Mais demain, si je devais encore croiser Balla Gaye 2, Tapha Guèye sera mon entraîneur. Et ça ne changera jamais», glisse-t-il. 
  
«Il m’est impossible aujourd’hui de lutter à moins de 80 millions Cfa» 
  
 Au sujet des rumeurs sur un combat contre Ama Baldé ou Bombardier, le troisième Tigre de Fass confirme, mais pense que les promoteurs qui l’avaient approché n’étaient pas prêts. «Les promoteurs parlaient dans le vide. Ils ne m’ont jamais convaincu. Car ils tenaient de beaux discours sans jamais mettre quelque chose de concret sur la table. D’ailleurs, les discussions ont tourné court», explique Gris Bordeaux. Malgré ses résultats en deçà des attentes (deux victoires en dix ans) il souligne que sa valeur marchande reste intacte. «Aujourd’hui, il m’est impossible de lutter à moins de 80 millions francs Cfa. Ma cote dans l’arène est restée intacte, car je suis un lutteur qui fait du spectacle et qui draine une foule», se targue-t-il. 
  
  
  
«Modou Lo, je l’ai affronté avec colère et j’ai perdu» 
  
Gris Bordeaux regrette les erreurs qu’il a eu à faire dans ses combats, surtout contre le roc des Parcelles. «Dans ce combat, je devais utiliser mon expérience, mais je ne l’ai pas fait. J’ai combattu dans la nervosité et c’est ce qui m’a fait perdre le duel, car tout le monde me disait : il faut l’attendre», dit-il. Il poursuit : «face à Balla Gaye 2, je n’ai jamais livré un combat aussi difficile. La pression était trop forte et pourtant, j’étais plus prêt que mon adversaire, mais c’était un jour sans». Abordant le cas Papa Sow, devenu un proche de Modou Lô tout en restant à Fass, le troisième Tigre de Fass n’y voit aucun problème. «Modou Lô et Papa Sow sont des voisins. Au début, ils étaient comme chien et chat, mais ils se sont rendu compte après que leur combat peut déstabiliser Parcelles, ils ont fait la paix et aujourd’hui, cela ne me dérange pas de les voir entretenir de bonnes relations. Je suis en phase avec lui et je prends les choses avec philosophie», conclut-il.
Jeudi 16 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :