Grève des transporteurs : Satisfaite des avancées, l'intersyndicale a levé le mot d'ordre.


L'intersyndicale des transporteurs routiers a finalement levé le mot d'ordre de grève qui avait été décrété depuis le 25 décembre.

Les avancées qui découlent des concertations avec les services du ministère des infrastructures et des transports routiers moyennant l'élaboration d'un procès verbal entre les services de l'État et les transporteurs ont permis d'en arriver à l'arrêt de la grève.

Plusieurs points de la plateforme revendicative des transporteurs ont été satisfaits notamment sur la réduction du nombre de contrôle limité à 3 postes fixes conformément aux directives de l'Uemoa, la facilitation du contrôle avec plus de transparence mais par la mise en service d'une brigade mixte de contrôle routier, mais également pour ce qui concerne les amendes des infractions qui vont désormais faire objet d'une note circulaire qui sera affichée au niveau des postes de contrôle. 

Les autres points touchant essentiellement aux frais de pesage sur l'essieu seront débattus, mardi 05 janvier pour une solution durable. "On ne peut pas gagner tout, mais on ne peut pas tout perdre", a confié le porte-parole de l'intersyndicale des transporteurs, Gora Khouma, qui a pris part à la rencontre d'informations.

Le syndicaliste s'est également prononcé sur les transporteurs arrêtés. "On a confiance en nos juridictions et on se limite à cela", a-t-il expliqué invitant la justice à faire son travail. L'intersyndicale en collaboration avec le ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement se prononçait, ce dimanche 3 janvier, au siège de l'Ageroute à Fann.
Dimanche 3 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :