Grève des inspecteurs : Les élèves maitres sortent pour protester et clashent la démarche de Serigne Mbaye Thiam.



Ils sont en colère et ils sont inquiets. Ils, ce sont les élèves-maîtres, pensionnaires du centre régional de formation des professionnels de l’éducation (Crfpe – Ex EFI) de Dakar. Ils sont sortis en masse lundi pour protester contre la grève des inspecteurs qui menace la qualité de leur formation pédagogique. En effet, le SIENS, syndicats des Inspecteurs et Inspectrice de l’Education, ont déclenché leur 7e plan d’action de grève. Ainsi dans les CRFPE, les cours ont été suspendus ce lundi à 10 heures et une grève totale est prévue du 07 au 25 Août 2018. Soit deux semaines de grève totale qui consistera à boycotter les formations initiales des élèves-maîtres et des instituteurs adjoints en formation diplômante. 
Selon leur président, Djidjack Faye, « nous sommes à un mois de la fin de l’année scolaire et avons accumulé un retard de plusieurs heures. Les examens sont programmés pour le mois de septembre alors qu’il y’a des classes qui n’ont pas fait le cours sur la planification et sur la fiche argumentaire, alors que ce sont des matières sur lesquelles on doit composer. » Selon lui, cette situation va négativement impacter sur leur statut de futur enseignant, d’où son appel pour le règlement dans les brefs délais de la situation. « Les grèves sont en train d’impacter sur la qualité de notre formation. Nous voulons terminer notre formation en beauté et être opérationnel dès l’ouverture des classes. A cet effet, nous interpellons l’opinion nationale, l'État du Sénégal et surtout le ministre de l’éducation nationale », a-t-il fait savoir. 
Les pensionnaires du centre régional s’en sont par ailleurs pris au ministre de l’éducation nationale qui, selon eux, ne manifeste aucune volonté pour régler la crise.
«  Nous ne comprenons pas la démarche de Serigne Mbaye Thiam. Sa démarche est incohérente et aux antipodes du message qu’il véhicule par rapport à l’enseignement de qualité qu’il dit vouloir », a regretté  le président des élèves maitres, disculpant aussi les inspecteurs formateurs qui, selon lui, doivent rentrer dans leurs fonds.
Lundi 6 Août 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :