Greve dans le transport urbain : Des usagers pris en auto-stop, le transport à deux roues pour pallier aux manquements


Il n’y avait pas foule à l’arrêt de la Cité des Eaux ce mercredi matin. Seuls quelques badauds attendaient aux nombreux arrêts de bus qui permettent de rayonner alentour. 

«Vous allez où?» C’est la question qui taraude les usagers excédés d’attendre à l’arrêt. L’absence de taxi, clandos, car Tata et autres Ndiaga Ndiaye dans le trafic routier a été particulièrement remarquée. 

La grève de 48h du syndicat unitaire des transporteurs routiers fortement observée, a engendré de nombreuses difficultés pour les habitués des transports en commun, notamment dakarois.

Il fallait prendre son mal en patience, son courage à deux mains, voire lever le pouce pour aller travailler. D’ailleurs, beaucoup ont été pris en auto-stop. 

Et, pour pallier aux manquements, les «Jakarta» ont assuré le transport de passagers à Dakar. Les bus et les taxis étant restés dans leurs parkings. 

Les transports en commun dans la communauté urbaine de Dakar convoient chaque jour plusieurs milliers de voyageurs...
Mercredi 1 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :