Grève à l’Aibd : conséquence d'une négligence coupable ! / Les contrôleurs ont alerté les plus hautes autorités de l’Etat depuis le 22 novembre (lettre)


Dénonçant l’éloignement, le mode de transport inadapté et leurs conditions de travail, les contrôleurs aériens de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass sont en grève générale depuis ce 15 décembre 2017 à 00 heure. Une nouvelle qui a eu l’effet d’un crash au lendemain de l’inauguration, en grande pomme, de l’infrastructure. Pourtant, affichant leur volonté de dialoguer avec la hiérarchie et leur engagement à faire du nouvel aéroport un hub aérien sous-régional, ils ont écrit la lettre que voici, qui vaut préavis, depuis le 22 novembre 2017. Lettre qu’ils ont adressée au directeur général de l’ASECNA avec ampliations aux plus hautes autorités de l’Etat du Sénégal et à toutes les compagnies aériennes. Question : comment pour une affaire aussi sensible, aucune personnalité, dans la chaîne de commandement, n’a réagi depuis lors ? De toutes les façons, cet impair est indigne des défis assignés à cet ouvrage et à ne rien faire il pourrait s’y passer d’autres aux conséquences incalculables. 


Grève à l’Aibd : conséquence d'une négligence coupable ! / Les contrôleurs ont alerté les plus hautes autorités de l’Etat depuis le 22 novembre (lettre)
Vendredi 15 Décembre 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :