Grève : Le Sytjust regrette « la posture de dédain » du Garde des Sceaux.

Le Syndicat des travailleurs de la Justice (Sytjust) a regretté la « posture de dédain » du Garde des Sceaux, qui « ne correspond pas au sens des responsabilités attendu de (sa) part ».


« En dépit de cette crise qui plombe le fonctionnement du service public de la Justice, la chancellerie est restée de marbre, continuant d'ignorer royalement les préoccupations légitimes des travailleurs de la Justice », regrette le Sytjust dans un communiqué rendu public.

Pour faire face, les travailleurs de la Justice disent avoir pris l'option de la « radicalisation du combat pour défendre leur dignité ». Ils sont, disent-ils, satisfaits du mot d'ordre de grève « très suivi ». « L'écrasante majorité du personnel de la Justice a suivi le mot d'ordre de grève décrété par le Syndicat des Travailleurs de la Justice (Sytjust) », se satisfait le syndicat.

Lequel se désole de la « défaillance marginale » constatée dans quelques Palais de Justice, notamment à Dakar et à Pikine-Guédiawaye. « Dans la quasi-totalité des juridictions, les audiences ne sont pas tenues, faute de greffiers. Il n'y a pas de Justice sur l'ensemble de l'étendue du territoire », se réjouissent les membres du Syndicat des travailleurs de la Justice (Sytjust). 

Ils invitent leurs collègues à la « mobilisation » pour la réussite de la marche pacifique qu'il compte organiser le vendredi 19 juin 2020, sur le boulevard Général De Gaulle.
Mercredi 17 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :