Grâce pour Karim Wade et Khalifa Sall : Malick Gackou tance Macky Sall et fait des promesses sur le CSM

Le Président Macky Sall a, dans un entretien avec une télévision étrangère, évoqué les affaires Khalifa Sall et Karim Wade et la possibilité d’une grâce pour les deux, si jamais il était réélu. Des questions qui, selon Malick Gackou, ne sont pas de son ressort, puisque jugées par les juridictions de notre pays. Il en déduit que cet aveu est une preuve de l’immixtion de l’exécutif dans le judiciaire. Malick Gackou a ainsi promis qu’il ne va pas, lorsqu’il sera chef de l'Etat, présider le Conseil supérieur de la magistrature.


Mercredi 14 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :