« Gouvernement illégitime » : Me Sidiki Kaba répond aux critiques d’opposants et défend l'État.

Le ministre des Forces armées a réaffirmé ce jeudi, l’attachement de l’État du Sénégal au principe du respect de tous les droits des citoyens quels qu’ils soient. Agacé par les critiques adversaires du régime de Macky Sall, Me Sidiki Kaba a jugé bon de leur répondre directement, mais sans les nommer.


« Trois grandes accusations ont été portées contre l’État du Sénégal. Pour la première, il est dit qu’un Gouvernement illégitime est sur place. Il est dit aussi que le président de la République a un mandat qui n’est pas légitime. Ces propos sont excessifs », a souligné Me Sidiki Kaba, qui s’exprimait dans le cadre du programme « Gouvernement face à la presse ».

 

Il est d’avis qu’ « en démocratie on ne s’autoproclame pas légitime. » « C’est l’onction du suffrage universel qui confère la légitimité, parce que c’est le peuple souverain qui valide ou invalide le mandat de ses dirigeants, lors des consultations régulières », a-t-il assuré.

 

« En 2012 le président Macky sall a été élu lors des élections qui reflètent la volonté du peuple », a indiqué le ministre, tout en rappelant les scores de la mouvance présidentielle, lors des dernières joutes électorales.

 

Selon le ministre des Forces armées, l’offre politique de Macky Sall a été acceptée par le peuple sénégalais. « Il faut revenir à la raison. 

Le Sénégal est un État de droit. Les libertés fondamentales y sont respectées », selon Me Kaba. Il est persuadé que le Sénégal est « un État de droit qui garantit à tous ceux qui ont maille à partir avec la justice la présomption d’innocence ».

 

Faisant allusion à l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr, le ministre des Forces armées renseigne que le gouvernement du Sénégal va mettre sur pied une commission indépendante et impartiale pour rétablir toute la vérité dans la dynamique de paix...

Jeudi 8 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :