Gestion du foncier à Louga : le conseiller Omar Thiam quitte la commission créée par Moustapha Diop et enfonce ce dernier


Omar THIAM Louga , le 13/03/2018
Conseiller Municipal
 
A
Monsieur le Maire dela Commune de Louga
 
OBJET : Lettre de Démission de la Commission d’Information sur les Questions Foncières

 
Monsieur le Maire,
Permettez-moi, Monsieur le Maire, de vous remercier sur le choix porté sur ma modeste personne, comme membre de la commission d’information citée en objet, par l’arrêté Municipal No17/CL/SM en date du 13 mars 2018 notifié le même jour.  Mais, Monsieur le Maire, je ne peux pas trahir la population lougatoise en acceptant d’intégrer une commission qui a une mission autre que la défense de leurs intérêts.  
Monsieur Maire, je pense que face à ce contentieux de la gestion du foncier qui gangrène notre commune, l’instance compétente pour régler ce nébuleux est loin d’être une commission d’information mais les instances juridictionnelles par le biais de l’ouverture d’une information judiciaire.
Comme vous le savez, Monsieur Maire, je ne suis pas doté, à ce que je sache, de tels pouvoirs ou prérogatives judiciaires, c’est pourquoi je me permets de décliner l’offre en refusant d’être membre d’une telle commission .
Mieux encore, Monsieur le Maire , au vu de votre station vous ne pouvez pas méconnaitre que de tels actes ne sauraient être pris que par l’organe exécutif dont vous représentez .
Après la lecture que j’ai eue de votre intervention sur la question, je trouve Monsieur le Maire, que vous voulez disqualifier les faits qui sont d’une gravité incommensurable et sans précédent en impliquant, peut-être, d’autres personnes au vu d’un partage de responsabilité.
 
Vous devrez commencer à répondre aux préoccupations de la population sur la répartition de ces parcelles :
 
D’abord, Monsieur le Maire, vous avez de manière délibérée décidé de ne pas répondre à mes questions relatives aux lotissements de Medina Salam qui datent, certes, d’avant votre accession à la tête de l’institution mais il ne faut pas méconnaitre la continuité du service public ;
Ensuite, sur la situation des 65ou 86 parcelles octroyées à la commune par l’ISRA dont vous semblez vouloir faire main basse, après avoir utilisé votre majorité mécanique de délibérer pour les mettre à votre disposition ; enfin vous n’avez toujours pas répondu sur ma question relative aux lotissements du CEMT dont la Commune y disposerait près de 70 hectare .
Nous n’avons jamais parlé d’une commission d’information mais plutôt de la mise en place d’une commission d’enquête, dont vous-même seriez entendu sur les cas évoqués ci-dessus.
Espérant une posture plus démocratique et éthique, je vous prie de croire,Monsieur le Maire, mes salutations les plus respectueuses.
                                                       
                                             Omar THIAM Conseiller Municipal à Louga
 
 
 
Ampliations :
-le Préfet du Département
-le Chef du Centre des services Fiscaux
- Intéressés
 
Mercredi 14 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018