Gestion du cadre de vie, une véritable révolution (Par Docteur Diomaye DIENG)


Un programme d'envergure visant l'amélioration du cadre de vie a suscité des innovations majeures dans la gestion de nos espaces publics.

Sur instruction du Ministre Abdou Karim Fofana, les services du Ministère se déploient sur le terrain 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ainsi, des axes stratégiques sont désencombrés grâce à la détermination du Colonel Mbaye, soutenu par le Préfet de Dakar et le Directeur général du Cadre de Vie et de l'Hygiène publique.

Au service exclusif de la population, l'Unité de Coordination de la gestion des déchets (UCG) étale sa stratégie en matière d'innovation. En plus de la collecte régulière des déchets dans les quartiers et les espaces publics, de nouveaux services sont proposés aux populations.

En effet, le Programme d'urgence de Dakar a permis de développer des opérations nocturnes de nettoiement et désensablement des axes routiers, avec l’appui d’une jeunesse citoyenne engagée. Sous le concept de "volontaires de la propreté", cette jeune génération entend jouer sa partition pour changer radicalement le visage de notre capitale.

Dans un contexte marqué par la présence de la maladie à coronavirus (Covid19) au Sénégal, depuis le 02 mars 2020, 22 points de propreté UCG sont installés au niveau des espaces publics à Dakar et 23 unités dans les régions pour la sensibilisation et la distribution de solutionshydoalcooliques.

A cet effort considérable du département en charge de l'Hygiène publique, s'ajoute les actions de nettoiement des marchés dont la pérennité et le suivi seront assurés par les Comités de salubrité publique (CSP) en cours d'installation, en collaboration avec les collectivités territoriales.

Pour être plus proche des populations et éradiquer les dépôts sauvages, le concept "Allo déchet" est lancé le 07 avril 2020, à travers un numéro vert 202 123. 
Sous ce rapport, il importe de noter également que 14 Points de Regroupement normalisé (PRN) sont placés sur des sites stratégiques à Dakar, pour une phase pilote. Ce projet novateur sera élargi sur l'étendue du territoire national pour impulser un véritable changement de paradigme en matière de gestion des déchets sous-tendu par la mise en place de Centres intégrés de Valorisation des déchets (CIVD) construits dans différents pôles à l’intérieur du pays.

En vue de veiller à la bonne articulation des actions, un volet sensibilisation autour de l'appel "JAPCI" est validé pour inciter l'implication des partenaires et des leaders d'opinion aux initiatives du Ministère. Cela se concrétise par l'aménagement de certains giratoires et autres espaces publics.

Ainsi, notre capitale retrouve de plus en plus son image souhaitée par les sénégalais. Les populations se souviendront encore pendant longtemps des opérations de désencombrement du parking du Stade Léopold Sédar Senghor et de l'enlèvement spectaculaires des animaux "intouchables" en divagation au « cœur » de Dakar. Des agents dévoués, la foi en bandoulière, ont pu arrêter des dizaines de bêtes qui se promenaient librement dans les artères de la ville, sous le regard impuissant des usagers de la route et des riverains.

Par ailleurs, pour donner plus de visibilité à cette élégante capitale, les équipes du Ministère mettent en œuvre un ambitieux programme de coupes des branches d'arbres géants afin de dégager les artères de cette presqu'île historique.

Cette véritable révolution en marche va réconcilier le citoyen et son cadre de vie, au bénéfice exclusif de tous.

Ensemble, agissons pour un meilleur cadre de vie.

Docteur Diomaye DIENG
Directeur de la Propreté et de l'Hygiène publique
Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique
Mardi 12 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :