Gestion du Covid-19 à Yoff : Faute de place, des cas testés positifs priés de retourner chez eux sans aucune assistance...


Gestion du Covid-19 à Yoff : Faute de place, des cas testés positifs priés de retourner chez eux sans aucune assistance...
La situation liée à la gestion de la pandémie du Covid 19 est plus qu’alarmante dans la commune de Yoff. En effet, des cas qui ont été testés, ce 13 mai, positifs au Sars Cov 2 ont du retourner chez eux, alors qu’ils devaient regagner l’hôtel Océan aménagé pour les cas suspects et niché dans le quartier Tonghor du village Lébou. 

L’espace qui est aménagé pour  prendre en charge les patients asymptomatiques, est situé sur la route de l’aéroport Léopold Sédar Senghor. 

Deux des concernées en l’occurrence une femme enceinte et une petite fille d’une dizaine d’années ont été testées positives à la maladie du virus à couronnes. Habitantes du quartier Mbenguène qui jusqu’ici a enregistré une dizaine de cas positifs au covid-19, les deux patientes ont été tout bonnement ramenées chez elles pour y passer la nuit après leur arrivée à l’hôtel Océan qui se trouve actuellement en situation de débordement. 

La femme enceinte et portant les initiales de N.K.F que Dakaractu a jointe au téléphone, explique : ‘’Les agents sanitaires sont venus dans la soirée d’hier (13 mai) et nous ont renseigné après tests que nous étions positives au virus et nous ont demandé de les accompagner à l’hôtel Océan. Après que nos familles ont été mises au courant, nous les avons suivis sur place à bord d’une ambulance. En cours de route, un homme d’un âge avancé nous a rejoint dans le véhicule’’, a informé la jeune mariée.

‘’ Nous sommes arrivés sur place quelques minutes après mais à notre grande surprise, ils nous ont à nouveau ramené à la maison pour absence de place à l’hôtel Océan, nous conseillant de passer la nuit chez nous et qu’ils reviendraient le lendemain (14 mai) pour nous amener à l’hôtel King Fahd Palace pour notre isolement’’, a soutenu N.K.F. 

À la question de savoir si les agents vous ont donné des instructions quant à votre isolement chez vous, la réponse a été négative, confie la jeune fille qui soutient avoir elle-même pris ses propres dispositions d’autant qu’elle partage sa chambre avec son mari et son fils de 3 ans dans ce quartier populeux connu pour ses grandes maisons familiales. ‘

’J’ai passé toute la journée de ce jeudi 14 mai clouée dans ma chambre. J’ai dû confier mon fils qui a été testé négatif au virus au même moment que moi, à sa grand-mère pour éviter de le contaminer’’, s’est justifiée la jeune habitante du quartier Mbenguène.

C’est dans la soirée de ce 14 mai que les agents sanitaires sont revenus  les récupérer. ‘’Ils sont actuellement en cours de route et nous ont demandé de les attendre au niveau du parking du quartier Mbenguène situé à quelques mètres du marché de Yoff’’, a confié la jeune N.K.F. qui essaie tant que mal, malgré son  début de grossesse, de garder la sérénité. Avec une telle démarche de la part des services sanitaires en charge de la gestion de la pandémie dans la commune de Yoff pourtant dirigée par le maire Abdoulaye Diouf Sarr, par ailleurs, ministre de la santé et de l’action sociale, ne risque-t-on pas de tendre vers la catastrophe les jours, voire les semaines à venir ?
Vendredi 15 Mai 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :