Gestion des recettes issues de l'exploitation des hydrocarbures : La société civile va adresser ses recommandations au président Macky Sall...


Une séance de présentation du projet de loi relatif à la répartition et à l'encadrement de la gestion des recettes issues de l'exploitation des hydrocarbures au Sénégal a été organisée ce lundi, à Dakar, par la société civile Sénégalaise. 

Avec la participation des forces vives de la société, dont l'ONG 3D de Moundiaye Cissé, l'observatoire de suivi des indicateurs de développement en Afrique (Osidea) avec Cheikhou Oumar Sy ou encore Afrikajom Center d'Alioune Tine, il a été décidé d'éplucher le projet de loi avant son vote à l'assemblée nationale. 

En présence d'Abdoul Hamid Ndiaye, avocat au barreau de Paris et conseiller spécial à la présidence et d’autres experts en droit, une étude approfondie dudit projet de loi sera effectuée afin de formuler des recommandations susceptibles de le rendre plus cohérent, plus équitable et donc bénéfique pour les populations. Moundiaye Cissé de préciser que ces recommandations qui seront formulées et toute autre production portant sur le sujet, seront consignées puis  soumises au président Macky Sall dans les meilleurs délais.

Selon la coalition "Publiez ce que vous payez", « selon les autorités publiques, le démarrage des exploitations est prévu en 2023 pour les gisements gaziers de Grand Tortue Ahmeyim (GTA) et pétroliers de Sangomar (SNE). Le pays dispose également d’autres ressources découvertes en Offshore à fort potentiel telles que Yakaar-Teranga, ce qui à terme le placera parmi les plus grands producteurs de gaz en Afrique à côté du Nigéria et de l’Algérie. » 

Les capacités de production  sont estimées à plus 100 000 Bbl/J pour les gisements du SNE et 28 Millions de mètres cubes par an pour le GTA dont les réserves sont partagées avec la Mauritanie. D’après "Publiez ce vous payez" toujours, « cette manne financière est évaluée à environ 30 Milliards de dollars US, sur les trente années d’exploitation, soit en moyenne plus de 500 Milliards de FCFA par an… »
Lundi 27 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :