Gestion des fonds destinés aux financements des questions migratoires : ADHA salue l’acte de transparence du Chef de l’État


Suite aux informations relayées par la presse sénégalaise sur les chiffres qui font polémique et concernant la gestion des fonds alloués par l’UE sur les questions migratoires de 2005 à nos jours, Action pour les Droits Humains et l’Amitié salue l'acte du chef d’Etat et l'encourage à ne pas s'arrêter en si bon chemin, informe l’association dans un communiqué. 
ADHA s’est dit en phase avec la décision du Chef de l’Etat du Sénégal, qui a demandé à son gouvernement, notamment le ministre des Affaires étrangères de lui faire un Mémorandum sur la politique et les projets mis en œuvre, ainsi que les ressources mobilisées dans le cadre de la lutte contre la migration dite irrégulière. 
Malgré les accords européens destinés à dissuader de telles traversées, dont près de 200 milliards investis dans le domaine de la migration par l’UE de 2005 à 2019 d’après la fondation Allemande Friedrich Bolt, le rythme de départ ne cesse d’augmenter.  ADHA demande également à monsieur le Président de la République de faire injonction aux différents corps de contrôle de l’Etat, de mener des enquêtes sur la gestion des services administratifs de 2005 à nos jours, ainsi qu’aux organisations internationales et nationales qui ont eu à gérer des fonds sur les questions migratoires.
Sans doute, cela lui permettra d’avoir une vision claire de la migration, de corriger les failles et d’apporter une nouvelle orientation et de disposer des chiffres officiels qui une fois publiés vont éclairer la lanterne des sénégalais ainsi que l’opinion internationale, conclut Adha. 
 
 
Jeudi 28 Janvier 2021
Dakar actu




Dans la même rubrique :