Gestion des cas contacts et des malades du Covid-19 : Les détails de la nouvelle stratégie de l’État dévoilés par le Dr Bousso


 
Le Centre des opérations d'urgence sanitaire (Cous) a dévoilé les nouvelles orientations relatives à la prise en charge des personnes contacts et des voyageurs entrant. ‘’Aujourd’hui, le nombre de cas étant en hausse, la capacité de nos centres de prise en charge des malades du Covid-19 sont en train d’atteindre le degré de saturation. Et c’est pourquoi la prise en charge extra-hospitalière a commencé avec l’utilisation de structures non-hospitalières pour prendre en charge les patients positifs’’, c’est ce qu’a révélé ce vendredi 15 mai 2020, le Dr Abdoulaye Bousso, le chef du Cous.  
 
‘’Nos centres de prise en charge des malades du Covid-19 sont en train d’atteindre le degré de saturation’’
 
Ce dernier a mis à profit la situation du jour, pour annoncer les nouvelles mesures de prise en charge des malades et des cas contacts de la Covid-19. ‘’Aujourd’hui, cette prise en charge extrahospitalière va s’étendre à des réceptifs hôteliers. Et donc aujourd’hui, on a vu que, par rapport, à la capacité de nos réceptifs hôteliers occupés par la plupart des cas contacts, il est difficile de prendre en charge certains cas testés positifs qui sont actuellement à domicile et que nous sommes en train de manager. C’est pourquoi, par rapport aux voyageurs entrants, la décision qui a été prise, c’est de revenir à notre stratégie initiale qui était de contrôler tous les voyageurs, à l’entrée ; toute personne suspecte sera isolée, prélevée, en attendant son résultat. Et si elle est testée positive, elle sera transférée dans les centres de traitement’’, a déclaré le boss du Cous.
 
‘’Les réceptifs hôteliers vont être dédiés aux personnes testés positives’’
 
Parlant des mesures d’allégement de l’Etat d’urgence, annoncés le lundi dernier, par le président Macky Sall, il a évoqué ce qui est prévu pour les voyageurs. Selon lui, ‘’tous (ceux) qui arrivent au Sénégal et qui ne présentent aucun signe seront laissés. Mais, ceux-là, indique-t-il, ‘’devront rentrer chez eux et se mettre en quarantaine dans leur domicile pendant 14 jours. Donc aujourd’hui, c’est la stratégie qui est adoptée pour les voyageurs’’.
 
Pour les contacts, le Dr Bousso a précisé que les autorités sanitaires évoluent ‘’d’un confinement des contacts dans les hôtels vers une prise en charge aux domiciles des sujets ciblés. Ainsi les prises en charge des contacts vont se faire à domicile. Alors que ‘’les réceptifs hôteliers vont être dédiés aux personnes testés positives. Donc, c’est la stratégie actuelle qui va démarrer et qui nous permettra d’avoir plus de capacité. Parce qu’aujourd’hui aussi, il faut noter que sur les instructions du ministre de la santé, ce que nous voulons c’est que nos hôpitaux ne soient pas transformés en hôpital Covid. Et que l’ensemble des autres maladies puissent continuer à être prises en charge dans nos structures de santé. Il est donc important aujourd’hui de pouvoir avoir d’autres lits. Et ces lits nous les trouvons dans ces réceptifs hôteliers qui aujourd’hui vont être prioritaires pour les patients positifs’’.
 
‘’Ce que nous voulons c’est que nos hôpitaux ne soient pas transformés en hôpital Covid’’
 
Cela est extrêmement important, a dit le Dr Abdoulaye Bousso qui en a profité pour annoncer ’’également que nous avons déjà des sites de prise en charge extra-hospitalier au niveau de Guéréo, au niveau du Hangar des pèlerins au niveau de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor, à Sédhiou et à Bambey. Des sites qui ont déjà accueilli des malades’’.
Vendredi 15 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :