Gestion des Fonds "Force Covid-19" : Les précisions de Zahra Iyane Thiam


À la question de savoir est ce que l'armée n'est pas le mieux placé pour gérer les fonds de la "force Covid-19", Zahra Iyane Thiam soutiendra  que "si c'est une doléance, elle aurait pu être entendue. Mais, dit-elle, l’important est de relever "la nature et l'esprit qui prévaut devant telles mesures".

Selon la ministre de la micro-finance et de l'économie sociale et solidaire, "le président aurait pu de manière régalienne, puisque c'est la constitution qui le lui permet, décliner sa vision et son gouvernement l'exécuter. Mais, il ne l'a pas fait parce qu'il a toujours soutenu qu'une gestion participative et inclusive était aussi gage de résultat plus probant", argumente-t-elle.

"Et d'ailleurs, toutes les consultations qu'il a eu à faire durant cette période, indiquent que c'est une affaire patriotique", ajoute le ministre. 

"En mettant sur place un comité de pilotage, il (Nldr : Macky Sall) renforce le souci permanent de transparence qui le guide. Il veut que toutes les populations soient non seulement informées mais aussi impliquées. À quel niveau devant nous le faire ? La réponse trouve son sens dans le contexte. Nous sommes dans la fête du 04 avril, la fête de l'armée dans son concept Armée-Nation", explique Zahra Iyane Thiam. Qui salue l'implication de l'armée nationale dans la lutte contre le Covid-19. 

"Il est important de noter que le président de la République sachant que la force Covid-19 est une question nationale, a impliqué toutes les forces vives de la nation même dans ce qui ressort de l'exécutif", dit-elle.
Samedi 4 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :