Gestion Covid-19 : « Le taux de guérison est très important » (Dr Malick Diop, Dg Asepex)


Invité de l’édition spéciale de Dakaractu de ce mercredi 08 avril sur la gestion du Covid -19 au Sénégal, le directeur général de l’Agence Sénégalaise de promotion des exportations (Asepex), le Dr Malick Diop, a livré son analyse sur la situation journalière marquée par sept (7) nouveaux cas dont 2 cas contacts suivis et 5 cas issus de la transmission  communautaire, mais aussi par le nombre significatif de guérison (113) depuis le début de la riposte contre la pandémie. Malick Diop juge très satisfaisant le taux de guérison obtenu jusqu’ici par les spécialistes sanitaires, mais avertis sur les risques probables d’une rechute des patients en cas de contact avec des infectés.
‘’Les 113 patients sont guéris, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas être réinfectés’’, a alerté le politique qui incite à plus de prudence. ‘’Il faut redoubler de vigilance car les infectés viennent des populations’’, a-t-il plaidé.

Il s’est réjoui par ailleurs du travail titanesque abattu par les spécialistes de la santé, avant de saluer l’excellente politique mise en œuvre par le Sénégal dans la gestion de la pathologie depuis l’annonce du premier cas dans le pays. ‘’Le taux de guérison est important’’ relève le Dr Malick Diop qui laisse croire que le temps d’isolement joue un facteur déterminant. ‘’Plus le temps d’hospitalisation augmente, naturellement, le virus change de position’’, a confié le directeur général de l’Asepex. 

Interpellé sur la pertinence des masques de protection contre le Sars Cov 2, il a invité les populations à plus de discernement. Il est revenu sur les caractéristiques des masques soutenant ainsi que ceux de barrière ne garantissaient pas une protection totale contre le coronavirus, comparés aux masques chirurgicaux.

‘’Le virus mesure 0,08 micron à 0,150 micromètre de taille. Le virus est tellement petit que les masques de barrière ne peuvent empêcher le virus de se transmettre. Par contre, ceux chirurgicaux ont été conçus pour une protection des postillons’’, a confié le spécialiste.
Mercredi 8 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :