Géré par un chirurgien viscéraliste et urologue : le service de la maternité de l’hôpital régional de Kolda suffoque.


Géré par un chirurgien viscéraliste et urologue : le service de la maternité de l’hôpital régional de Kolda suffoque.
La maternité de l’hôpital régional de Kolda suffoque depuis plusieurs mois. Et pour cause, car depuis quatre mois l’hôpital régional n’a pas de gynécologue. Et c’est pourquoi depuis tout ce temps la maternité est gérée par un chirurgien viscéraliste et urologue. Ces derniers sont à bout de souffle car ils cumulent les heures de travail en faisant office de « gynécologue » dans un hôpital de niveau 2 en plus de leur horaire de boulot, indique notre source souhaitant garder l’anonymat.

« La région de Kolda compte le plus fort taux de mortalité maternelle au Sénégal. Un chirurgien n’est pas un gynécologue, encore moins un urologue. Aujourd’hui, nous sommes acculés par le double travail que nous effectuons à cause du manque de gynécologue. Je ne comprends pas comment une région où la mortalité maternelle est élevée, il n’y a pas de gynécologue. »

Notre source toujours, d'interpeller l'État : « Nous interpellons l’État pour nous envoyer des gynécologues pour régulariser cette situation. Je voudrais que l’État sache qu’il y’a des femmes qui souffrent du manque de gynécologue. Ce n’est pas normal qu’un grand hôpital comme celui de kolda n'ait qu’un seul gynécologue. C’est nous qui faisons les césariennes actuellement en plus de nos autres obligations. Je réitère encore l’appel pour que l’État, le ministère de la santé nous envoie des gynécologues pour la survie des pauvres femmes… »
Vendredi 16 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :