Gendarmes et agents pénitentiaires initiés au métier de greffier​ : « Les ressources budgétaires qui seront mobilisées serviront à payer des per diem pour s’enrichir sans cause entre copains » (Sytjust)

Le Syndicat des travailleurs de la Justice a fait part de ses réticences quant à l'option d'initier des gendarmes et des agents de l’administration pénitentiaire au métier de greffier. Le Sytjust n'approuve pas le recours à un pandore ou à un pénitentiaire. Le syndicat a fait une déclaration dans ce sens...


Le Bureau Exécutif National (BEN) du Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYTJUST) a décrété 48 heures de grève renouvelables couvrant les jeudi 16 et vendredi 17 juillet 2020.

 

Les travailleurs de la Justice viennent de boucler un mois de grève. Toutefois, ils sont plus que jamais déterminés à mener le combat de la vérité et du droit pour la Justice et la dignité comme en témoigne leur mobilisation lors de la marche pacifique organisée récemment à Dakar par le SYTJUST.

 

Pour rappel, le fond de la crise n’est rien d’autre que le dessein du Ministre de la Justice de s’en prendre aux acquis des travailleurs de la Justice en représailles aux critiques que le SYTJUST a publiquement formulées à son encontre à l’effet de l’inciter à mettre en œuvre les réformes qu’il a trouvées en place, clé en main. Cette situation conflictuelle est un terreau propice au torpillage des faucons du Ministère de la Justice contre les nouveaux acquis des militants du SYTJUST.

 

En effet, après avoir suggéré au Ministre la remise en cause des droits des travailleurs de la Justice et la radiation du Secrétaire général du SYTJUST, ces saboteurs viennent de proposer une nouvelle impertinence au Ministre. 

 

Celle-ci consiste à initier des gendarmes et des agents de l’administration pénitentiaire au métier de greffier au Centre de Formation judiciaire (CFJ) pour pallier le dysfonctionnement du service public de la Justice.

 

Mais combien de temps cela prendra pour convertir un gendarme ou un agent de l’administration pénitentiaire en un greffier opérationnel? Ne l’avaient-ils pas déjà fait dans un passé récent ? Où sont ceux qu’ils avaient formés auparavant ? Juste pour dire que les ressources budgétaires qui seront mobilisées serviront à payer des per diem pour s’enrichir sans cause entre copains.

 

Toutes ces manœuvres saugrenues ne divertiront pas les travailleurs de la Justice. Elles seront  assurément inopérantes. La lutte continue de plus belle.

 

Fait à Dakar, le 15 juillet 2020

Le Bureau Exécutif National

Jeudi 16 Juillet 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :