Gazelles Oryx : naissance de petits ruminants dans la Réserve naturelle communautaire (RNC) de Koyli-Alpha


 Loin de la polémique qui avait entouré l’acheminement de gazelles oryx par des personnalités de la République dans leurs domaines privés, une bonne nouvelle dans la réintroduction de cette espèce dans la Réserve naturelle communautaire (RNC) de Koyli-Alpha. L’expérience avait démarré en 2019. Et l’effectif est passé à dix têtes en 2021.
La mise en défense du site de 1000 ha depuis 2017 avec une régénération du parc arboré et du tapis herbacé a constitué un habitat convenable, suffisamment vaste pour permettre aux animaux de se déplacer librement et de se reproduire : la naissance de quatre bébés oryx algazelles a été notée.  La réintroduction de ces espèces sauvages a été initiée par le Projet Action Contre la Désertification (ACD) avec l’appui de la Direction des Parcs Nationaux du Sénégal et de l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la Grande muraille verte (ASERGMV).
L’Union Européenne a financé ce projet en faveur de pays ACP (Afrique Caraïbe Pacifique) dont le Sénégal pour appuyer l’initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel et la mise en œuvre de plans d’action nationaux de la lutte contre la désertification pour la gestion durable et la restauration des terres.
 
20 tortues terrestres réintroduites dans la RNC en 2018
 
Avant l’arrivée des oryx algazelles, 20 tortues terrestres ont été réintroduites en 2018 dans la réserve avec l’appui du partenaire du projet, Nature Tropicale Sénégal. Plus d’une dizaine de naissances ont été enregistrées avec une bonne adaptation dans le milieu.  L’objectif de cette réintroduction est d’instaurer une population viable, capable de se maintenir, de se reproduire et de se régénérer. 
Vendredi 27 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :