Gamou chez les Layènes : Mamadou Lamine Laye revient sur la dimension sacro sainte de la nuit du Mawlid.

La nuit du Maouloud ne nécessite pas des futilités folkloriques. Elle doit être saine à l'image du prophète Mouhamed (Psl). Le porte parole de la famille Layène qui revient sur l'importance d'un seul Gamou à travers le pays, regrette la célébration en ordre dispersé de plusieurs fêtes religieuses comme la Korité au Sénégal et demande qu'une réflexion plus poussée soit initiée pour mettre un terme à cela au nom de l'entente dans la religion musulmane.


Dimanche 10 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :