Gamou Thienaba 2022 : « Mon souhait, c'est de réunir le pouvoir et l'opposition pour qu'ils fassent la paix et travaillent pour la bonne marche du pays » (Serigne Assane Seck)


La cérémonie officielle de la 143 ème édition du Gamou annuel de la famille Seck de Thiénaba a vécu. En présence du ministre des sports, Yankhoba Diattara et du ministre de l'artisanat, le Docteur Pape Amadou Ndiaye qui a dirigé la délégation du gouvernement, le Khalife général de la famille Seck, Baye Serigne Assane Seck, est revenu sur les relations que doivent entretenir un Khalife général avec l'État.

"Un khalife général ne s'oppose pas au  régime en place sans conséquence. Notre rôle c'est d'accompagner le dirigeant que le Seigneur a installé à la tête du pays jusqu'à la fin de son règne", a-t-il fait savoir. "Tous les érudits du pays savent qu'avec l'arrivée du Président Macky Sall au pouvoir, le Sénégal a franchi une nouvelle ère dans son histoire et nous l'invitons à en faire bon usage", avise-t-il.

Toujours selon le patriarche de Thiénaba Seck, "personne ne peut s'opposer à la volonté divine car, c'est Dieu qui choisit, depuis le ventre d'une mère, le dirigeant d'un peuple".

Poursuivant, Baye Serigne Assane Seck a déploré les incidents survenus à l'hémicycle, lors de l'ouverture de la première session. "Nos députés sont en train de ternir l'image du Sénégal partout dans le monde alors que leur rôle consiste à forger une belle image de cette institution. Mais une assemblée qui ressemble à l'arène nationale ne reflète pas une bonne image de notre pays", avant d'inviter les fidèles talibés à renforcer leur croyance et engagement envers le Seigneur.

"Votre engagement envers lui doit être sans faille pour éviter qu'aucun obstacle ne se mette entre vous et lui", dit-il, non sans préciser les bienfaits de la "Salatoul Fatiha". Il en a également profité pour rappeler sa détermination et son engagement pour la réussite de sa mission. "Je vous invite à me rejoindre et de me soutenir dans cette mission", a-t-il déclaré.

Magnifiant les très bonnes relations qu'il entretient avec le Président Macky Sall, Serigne Thiénaba Seck de préciser : "Si j'en avais le pouvoir, je le ferai. Mais mon souhait, c'est de réunir le pouvoir et l'opposition pour qu'ils fassent la paix et travaillent ensemble pour la bonne marche du pays". Concluant son discours, le khalife de Thiénaba a formulé des prières pour la paix et la stabilité du pays. 
Lundi 10 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :