Gamou International Médina Baye : les services de l’État et le comité d'organisation s'accordent sur les engagements pris.


Après la tenue, le 15 septembre dernier, d'un comité régional de développement, une rencontre de restitution tendant à mesurer le niveau d'exécution des engagements pris pour l'organisation du Gamou International de Médina Baye prévu le 18 octobre, a été tenue ce 4 octobre, dans les locaux du ministère de l'intérieur en présence du ministre Félix Antoine Abdoulaye Diome et du porte-parole du Khalife de la Khadara Ibrahimiyya, Cheikh Mahi Aliou Cissé.

Dans les échanges, il a principalement été question de décliner les actions menées par les services de l’État relatives aux engagements pris lors de la rencontre du 15 septembre.

Pour cette édition, d'importants efforts sont effectués pour la bonne tenue du Gamou.

Sur le plan sécuritaire, la police a rassuré de la mobilisation de 800 éléments qui seront prédisposés. La police compte innover en installant des salles de vidéo surveillance pour mieux surveiller le déroulement de l'événement. Une compagnie du groupement mobile d'intervention sera déployée 10 jours avant l'événement pour des opérations de sécurisation, a assuré l'institution représentée à la réunion.

Sur le plan hydraulique, la Sen'Eau a pris l'engagement de dérouler 1500 mètres de linéaire et extension avec 20 camions citernes d'eau et 20 bâches hydrauliques.

L'Onas a de son côté rassuré du déploiement de 5 camions de vidange pour 600 rotations, 5 jours avant le Gamou. 30 toilettes mobiles seront également installées dans la cité religieuse de Médina Baye et les quartiers environnants, 3 jours avant le rendez-vous. Un curage des tuyaux est en cours dans le foyer religieux et 480 branchements sont déjà effectués sur les 600 prévus.

Pour ce qui est de l'électricité, la SENELEC compte mettre à la disposition de la ville sainte 28 postes pour augmenter la tension électrique. 40 extensions seront également installées. 2 groupes électrogènes de haut niveau seront placés chez le Khalife et à la maison des hôtes "Keur Gane". Les autorités ont aussi évoqué le renforcement de l'éclairage public sur les principaux axes de la région de Kaolack. D'ailleurs, 1200 lanternes ont été mobilisées pour rallier la ville sainte dans la semaine.

La salubrité a également été au cœur des discussions. L'UCG a assuré par le biais de son représentant de la disponibilité actuellement de 20 camions à Médina Baye et de 23 caisses d'ordures.

Le volet sanitaire a aussi été visité.

Le Dr Marie Khémesse Ngom, directrice de la santé, qui a pris part à la réunion, a donné des gages sur la facilitation des tests covid. Elle a expliqué la revue à la baisse du coût de l'analyse qui est passé à 25.000Fcfa pour les étrangers. Elle a donné des garanties sur la réactivité des services sanitaires au niveau des frontières pour faciliter la démarche aux pèlerins. Le Dr Ngom a, pour terminer, renseigné de la disponibilité d'un bon de médicaments de 8 millions Fcfa mis à la disposition de Médina Baye.

Le ministère de l'intérieur pour sa part,  s'est engagé à donner 100 bâches, 2 tribunes accompagnées de chaises qui seront convoyées dans les prochains jours.

Le comité d'organisation de l'événement a salué les efforts déployés par les services étatiques. Il a insisté sur des précisions relatives aux laissez-passer mais aussi des solutions sur certaines contraintes liées au drainage des eaux pluviales, à l'état de délabrement de certaines routes impraticables, au renforcement de la sécurité, à la santé, mais également à une demande explicite à l'endroit de la RTS pour une couverture médiatique de l'événement.

Le ministre de l'intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome, a promis de s'y atteler pour trouver une issue avant le Gamou International de Médina Baye.


Lundi 4 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :