GUÉDIAWAYE FC : Youssoupha Dabo limogé à son retour du Gabon

A la CAN 2017 de football, coach Youssoupha Dabo était chargé de superviser les adversaires du Sénégal dans la poule A. Il semble qu’il n’avait pas l’aval de son club, Guédiawaye FC, qui l’a limogé à son retour du Gabon.


GUÉDIAWAYE FC : Youssoupha Dabo limogé à son retour du Gabon
«Le 12 janvier dernier, le club publiait une information sur cette page concernant le départ de l’entraineur Youssou Dabo soulignant, entre autres « ... la direction du Guédiawaye FC ne connait pas la durée de la mission de Youssou Dabo au Gabon ainsi que sa date de retour au Sénégal, au moment où le club doit gérer les trois semaines de trêve pour être prêt pour la reprise du championnat après la CAN. L’intérêt national ne doit être synonyme d’anarchie et la fédération devra officiellement saisir le club avant que le technicien ne puisse être autorisé à quitter le territoire national et sa date de retour au Sénégal doit être définie au préalable entre le club et la FSF. »
Classé quatrième (17 points) à la faveur notamment d’une récente série de quatre victoires sur USO (3-1), Mbour PC (4-2), Jaraaf (1-0) et Linguère (1-0), le club du président Jamil Faye n’a pas toléré l’absence de son entraîneur pour cause de CAN 2017. Où il était chargé de superviser les équipes de la poule A, à Franceville. Son collègue étant basé à Libreville pour faire de même avec le groupe A.
« Malgré l’interdiction du club et la proposition de retarder son voyage de 24 heures afin qu’une solution soit trouvée, l’entraineur a décidé de faire le déplacement au Gabon et est resté plus de 15 jours sans donner de nouvelles. Le club n’a jamais voulu l’empêcher de partir mais voulait être saisi officiellement et surtout que la durée de son séjour soit fixée afin qu’il puisse rentrer et continuer la préparation de l’équipe », justifie Guédiawaye FC dans un communiqué.
Et d’ajouter : « Ne voulant pas créer de polémiques en cette période de compétition de l’équipe nationale, le Club a décidé d’attendre le dernier match officiel de celle-ci afin de demander à l’entraineur de s’expliquer sur son absence injustifiée et non autorisée. Alors que des excuses étaient attendues à son retour à Dakar, l’entraineur a déclaré « assumer à la virgule sa décision de partir ». Comme indiquée dans la lettre que le club lui a adressée, cette attitude est plus que surprenante et ne reflète nullement la volonté qu’il a toujours montrée depuis le début en s’engageant avec Guédiawaye FC, ni celle de quelqu’un qui voulait terminer un travail en cours mais plutôt un comportement de quelqu’un qui cherchait à pousser le club à prendre une décision extrême. »
« Compte tenu de ce qui précède, termine-t-on, et dans le respect des procédures et du règlement intérieur, le club a décidé de se séparer de son entraineur. Le club serait certainement revenu à de meilleurs sentiments si des excuses étaient présentées comme ce fut le cas pour deux joueurs cette saison. Le club avait placé beaucoup d’espoirs en lui, raison pour laquelle une totale confiance lui avait été renouvelée à l’issue de la saison 2015- 2016. Nous rappelons ainsi que Youssou Dabo était sous contrat avec Guédiawaye FC et que toute absence de l’entraineur devrait être auparavant validée par son employeur. Guédiawaye FC est un Club de Ligue 1 Sénégalaise, donc mérite et exige le même respect voué aux autres clubs contactés officiellement pour une mise à disposition d’un de ses employés. »
Jeudi 2 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017