(GRAND REPORTAGE) / Degré d'encombrement de la voie publique dans les régions - Un cauchemar qui froisse le quotidien des Sénégalais


Dans ce grand reportage réalisé dans quatre régions du Sénégal, à savoir Diourbel, Kaolack, Thiès et Saint-Louis, il ressort établi que la voie publique est sujette à un encombrement extrêmement poussé. 
Si à Touba les populations ont très rapidement renoué d'avec les mauvaises habitudes malgré la dernière fatwa de feu Serigne Sidi Mokhtar Mbacké contre les occupations illégales des trottoirs, dans la capitale du Saloum, il est fait état de stationnements abusifs de véhicules et d'étalages qui bordent impunément les rues. Au même moment, Saint-Louis sombre sous le poids des garages qui poussent comme des champignons et des ordures qui dénaturent le regretté bel environnement de Mame Coumba Bang. 
Dans la capitale du Rail, les autorités promettent de vite désencombrer la voie publique face à une population commerçante extrêmement exigeante. Lors de son adresse à la Nation, le Président de la République avait annoncé des mesures dans ce sens. Des mesures non encore effectives... 
Mardi 21 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :