GAMOU TIVAOUANE 2017 – Quand la SONATEL rate son pèlerinage sur tout le « Réseau »


Il est battu en brèche la communication de la SONATEL, affirmant avoir déployé des liaisons spécialisées haut débit pour la retransmission en live des différentes cérémonies du Gamou sur internet, dès le début des nuits du Bourd.
« Totalement faux!, contredit le site spécialisé « Asfiyahi.Org ». Celui-ci de détailler : « Lors des réunions préparatoires tenues à Thiès, Tivaouane et Dakar, la Sonatel a donné des garanties pour la disponibilité de ses lignes dès le début des Bourds , ce qui n’a pas été fait puisqu’elle a installé ces lignes à la fin du Bourd, et tenez-vous bien avec une faiblesse du réseau digne d’un ADSL 512 ». 

« Le site Asfiyahi.org pour assurer plus de 30 retransmissions en direct duplex sur sa chaîne IPTV, YouTube et Facebook Live, durant les dix nuits du Bourd a dû avoir recours avec ses propres moyens de connectivité, techniques comme financiers, pour permettre aux fidèles de vivre ces moments de ferveur durant 10 nuits », déplore notre source. 

Cette dernière informe qu’en conférence de presse ce samedi à Tivaouane, le Dahiratoul Moustarchidine est monté au créneau pour dénoncer l’absence de ligne spécialisée aux Champs de Courses où devait se tenir le Gamou de Serigne Moustapha Sy. « Aux dernières nouvelles, ils sont finalement venus pour installation juste après l’interpellation des organisateurs », croit savoir Asfiyahi. 

« Il s’y ajoute une mauvaise qualité du réseau téléphonique et surtout du wifi, dont l’objectif, comme dirait ce pèlerin mécontent rencontré sur l’esplanade des mosquées, n’est autre que de faire apparaître leur signal SSID sur les mobiles des pèlerins sans aucune autre utilité », ajoute-t-on. 

« Ces problèmes techniques rencontrés chaque année durant le Gamou engagent également la responsabilité du COSKAS, qui, pour des raisons de professionnalisme doit maintenant laisser le soin aux principaux utilisateurs du haut débit, notamment Asfiyahi, d’être parmi les interlocuteurs en tout ce qui concerne les besoins en connectivité », relève le texte. 
Vendredi 1 Décembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :