Fuite massive lors du baccalauréat à Pékesse : les épreuves corrigées circulaient dans un groupe WhatsApp.


Nos confrères du journal « Libération », qui ont donné l'information, les épreuves corrigées du baccalauréat auraient été remises à une vingtaine de candidats libres à Pékesse. Pour trouver les instigateurs de cette fuite, la gendarmerie de la localité  (département de Tivaouane) serait mise en branle depuis jeudi. 

Cinq candidates libres ont ainsi été interpellées pour tricherie en pleine épreuve de philosophie. Mais, en saisissant leurs téléphones, les surveillants seront  ahuris de constater qu’elles avaient toutes les épreuves corrigées. Les investigations de la gendarmerie ont aussi révélé que les épreuves corrigées ont été partagées dans un groupe WhatsApp qui comptait une vingtaine de candidats libres dont les cinq interpellés. Les enquêteurs recherchent la source de la fuite d’autant que seule une poignée de personnes pouvait détenir pareilles informations. Affaire à suivre...
Vendredi 30 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :