Front pour la libération de Khalifa Sall : « La participation de Karim et Khalifa apporterait une plus-value au dialogue national… » (Alioune Tine)


Le Front citoyen pour la libération de Khalifa Sall a rencontré Alioune Tine, président de la Raddho et de Africa Jom Center dont il est le fondateur, à son siège de Ouakam. Ce front a initié une série de rencontres avec les acteurs de la société civile et a lancé une pétition citoyenne pour la libération de l’ancien maire de Dakar.

Lors d'un point de presse au siège de Africa Jom Center, Abou Diallo, membre du Front pour la libération de Khalifa Sall a signifié qu’il faut un plaidoyer national très fort pour libérer d’abord Khalifa Sall, ce qui va faciliter la tenue du dialogue national.

Le Front a ainsi rencontré Alioune Tine pour lui soumettre un plan d’action pour la libération de KAS. À l’en croire, ce combat n’est plus un combat khalifiste mais un combat de tous les citoyens sénégalais. Alioune Tine de s'engouffrer dans la brèche et d'affirmer qu’il serait important de libérer d’abord les « otages politiques », à savoir Karim Wade et Khalifa Sall, afin de conférer une plus-value à ce dialogue national...  
Lundi 20 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :