Fraude dans le fichier électoral : Barthélémy Dias annonce une plainte contre Aly Ngouille Ndiaye...


Les incohérences découlant de l'audit du fichier électoral effectué par le maire de Mermoz/ Sacré-Coeur, Barthélémy Dias et ses services prouvent que le fichier n'a jamais été diagnostiqué par l'Union Européenne, renseigne-t-il.
"Nous faisons à présent face à une bande de voleurs" a-t-il fait savoir et informe  "qu'au vu des constats, des manquements et des tripatouillages (...)la cérémonie de prestation de serment à laquelle nous assisterons, le 02 avril prochain ne reposera sur aucune légitimité électorale et surtout sur aucune crédibilité républicaine". 
Invitant le procureur de la République à s'auto saisir de l'affaire, il entend d'ailleurs porter plainte contre le Premier ministre, Aly Ngouille Ndiaye, le directeur général de la DAF et le directeur général des élections.
Les résultats de l'audit qu'il a effectué avec ses services sera transmis aux structures militantes des droits humains telles le Raddho, la Lsdh, Amnesty International entre autres, confie Dias-fils.
Il invite ainsi l'opposition à avoir une attitude de lutte.
Barthélémy Dias exige toutefois, la création d'une CENI à la place d'une CENA, la nomination d'une personnalité neutre à la tête du ministère de l'intérieur, la refonte totale et la mise en ligne du fichier électoral ainsi que la révision de la loi en vigueur sur le parrainage avant la tenue des élections locales.
Dimanche 31 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :