Frappes massives de missiles à travers l'Ukraine : le Ministre des Affaires étrangères Dmytro Kuleba interrompt sa tournée africaine et exhorte le continent à ne pas rester neutre


Le ministre des Affaires étrangères d’Ukraine Dmytro Kuleba qui a effectué une visite au Sénégal lundi 3 Octobre dernier, ne poursuivra pas sa tournée africaine. Il a décidé de l’interrompre pour retourner dans son pays après des frappes massives de missiles à travers l'Ukraine de la Fédération de Russie. Des frappes qui tonnent comme une riposte à la destruction par l'Ukraine du pont de Crimée, symbole de l'annexion par la Russie, l'une des principales voies d'approvisionnement des forces d'occupation russes.
« Ce matin, la Fédération de Russie a lancé des frappes massives de missiles à travers l'Ukraine. Des missiles de croisière et des drones «kamikazes» lancés depuis la Russie et la Biélorussie ont ciblé des zones résidentielles, des centrales électriques, des chemins de fer, des centres commerciaux et des ponts à Kyiv, Odessa, Dnipro, Kharkiv, Rivne, Lviv, Ivano-Frankivsk et d'autres villes. Le ciblage délibéré d'infrastructures civiles critiques est un crime de guerre. La Russie frappe des centrales électriques, qui n'ont aucun but militaire, pour priver la population civile de ses besoins de base - chauffage, électricité et eau - au milieu de l'arrivée des températures froides. Dans l'ensemble, les actions menées par la Russie contre les Ukrainiens depuis le 24 février et l'attaque d'aujourd'hui constituent un génocide. Dans des circonstances aussi dévastatrices, j'ai pris la décision d'interrompre ma tournée en Afrique et de retourner immédiatement en Ukraine. Je suis extrêmement reconnaissant pour l'accueil chaleureux et l'hospitalité qui m'ont été réservés en Afrique » a t’i ainsi annoncé.
À la suite des attaques du matin sur Kyiv, au moins 8 personnes ont été tuées et 24 blessées. Le nombre total de morts augmente alors que les sauveteurs creusent dans les débris des infrastructures détruites.
Selon Dmytro Kuleba, la terreur de Poutine n'est pas seulement dirigée contre le peuple ukrainien. Il vise les principes fondamentaux d'humanité, le droit de vivre dans la paix, la dignité et la sécurité - qui sont tous de la plus haute valeur pour toutes les sociétés africaines. Aussi  appelle-t-il toutes les nations africaines à se tenir au droit international, à l'intégrité territoriale et à la paix. « Les attaques délibérées de la Russie contre des civils en Ukraine et la destruction d'infrastructures civiles essentielles doivent être résolument condamnées », a-t-il dit.
Il a aussi exhorté l'Afrique à ne pas rester neutre. « La neutralité ne fera qu'encourager la Russie à poursuivre son agression et ses activités malveillantes à travers le monde, y compris en Afrique. Moscou doit entendre votre message selon lequel cette guerre est inacceptable et doit cesser. Cette semaine, il y aura un vote à l'Assemblée générale des Nations Unies sur la résolution condamnant l'agression de la Russie et ses tentatives illégales d'annexion des territoires ukrainiens. L'Ukraine compte sur votre précieux soutien pour cet important document. La paix en Ukraine et dans le monde ne peut être gagnée qu'ensemble. Et le soutien de l'Afrique est plus que jamais nécessaire »  conclura-t-il.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lundi 10 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :