France : Vers la dissolution du CCIF et de BarakaCity après l’assassinat d’un enseignant.


C’est en tout cas la volonté exprimée par le ministre de l’Intérieur. Dans une émission radiophonique, Gérald Darmanin a laissé entendre qu'une proposition sera faite par ses services dans ce  sens.

Pour le premier policier de France, BarakaCity et le CCIF sont « des associations ennemies de la République ». « Il faut arrêter d’être naïfs et voir la réalité en face : il n’y a aucun accommodement possible avec l’islamisme radical. Tout compromis est une compromission », reprend le ministre français sur Twitter.

Cette déclaration de Gérard Darmanin fait suite à l’attentat contre un enseignant à Conflans-Sainte-Honorine.  Samuel Paty a été décapité par un jeune refugié russe d’origine tchétchène vendredi dernier pour avoir montré en classe une caricature du Prophète Mouhamad.

Le terroriste a été tué par les policiers français tandis que des membres de sa famille ainsi qu’un parent  d’élève et un religieux musulman sont gardé à vue dans le cadre de l’enquête.
Lundi 19 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :