Français et Européens : vous avez dit liberté d’expression !


Nous assistons depuis quelques jours à ce que l’on pourrait qualifier de polémique entre deux Etats (ou chefs d’Etat). Le Président Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan. 

 

Le second ayant pensé que le premier devrait je cite : « aller faire des examens de santé mentale ». Des propos qui ont valu le rappel de l’ambassadeur de la France en Turquie. 

 

Ensuite ce fut au tour de l’Europe de condamner cette sortie du président turc.

Nous assistons ici, osons le dire, à quelque chose de tristement ridicule, de paradoxal, à tout le moins. La France, le pays de Marianne, (soit disant) chantre de la liberté et de la liberté d’expression, veut museler le président d’un autre pays, qui a osé dire ce qu’il pense.

 

La liberté d'expression est définie par la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948  qui dispose que « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.»

 

Pourquoi des journalistes français peuvent-ils dire sur notre prophète (le prophète de plusieurs milliards de personnes) ce qu’ils veulent alors que le président Turc ne doit pas dire ce qu’il pense d’un président qui encourage les autres à fouler au pied la foi des autres ?

 

Pourquoi Emmanuel Macron, président d’un petit pays d’environ 67 millions d’habitants aurait-il plus de valeur que le Prophète Mohamed (PSL) ?

 

Si Simon Fieschi, Coco (journalistes de Charlie Hebdo) ou les autres se permettent d’attaquer le Messager d'Allah en se fondant sur la liberté d’expression, Recep Tayyib Erdogan et tous les musulmans du monde ont le devoir de riposter dans la mesure de l’offense.

 

Les milliards de musulmans prêts à répondre au président Macron, à ces journalistes, à ces lobbies qui attaquent l’Islam et le prophète Mohamed (psl) sont nombreux. Seulement, leurs voix, leurs plumes, leurs cris de détresse, leurs arguments et leurs propos ne sont pas audibles jusque chez ces individus.

 

Nous n’avons pas besoin de bombes, de couteaux ou de fusils pour démontrer que l’Islam est une religion de paix et le Prophète Mohamed (psl), la meilleure des créatures.

Vous voulez échanger cette religion, qui appelle à faire de l’homme un être supérieur, contre vos ignominies, vos tortuosités, vos bassesses ?

 

La polygamie est meilleure que l’adultère et pourtant vous encouragez les hommes mariés à avoir des maitresses. Récemment les élus français ont pensé expulser tous les polygames de chez eux.

 

Vous ne voulez pas de la polygamie chez vous et vous nous imposez l’homosexualité ? Pourquoi ?

 

Notre religion interdit ces pratiques parce qu’elles font de l’homme un être ignoble, infâme et répugnant.

 

Vous vous offusquez de la peine de mort, tous les jours vous tuez des innocents, partout à travers le monde. Vos soldats sont dans des pays où vos politiques ont des intérêts. Vos armes servent à massacrer des enfants et des femmes.

 

La liste est longue et les arguments que notre religion l’Islam est meilleure que vos idéologies et convictions sont nombreux.

 

Alors laissez-nous, au nom de la liberté d’expression, répondre à quiconque s’attaque à notre prophète et permettez-nous de nous interroger sur sa santé mentale, sans autre forme de diplomatie et/ou d'hypocrisie.

 

BACHIR BA Journaliste

Lundi 26 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :