Fragmentation des conflits : Le comité international de la Croix-Rouge appelle à la préservation de l’espace humanitaire


Fragmentation des conflits : Le comité international de la Croix-Rouge appelle à la préservation de l’espace humanitaire
Ce focus des dirigeants africains et étrangers, ainsi que des ministres et militaires haut gradés à Dakar,  pour  discuter de la paix et de la sécurité en Afrique,  n’empêche pas le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) de statuer sur les défis posés par la multiplicité des conflits.

Pour le CICR, l’heure est  «à l’encouragement des états pour favoriser un espace d’échanges et de partage d’idées aboutissant à de potentielles solutions en vue de la sauvegarde de l’espace humanitaire.

Récemment, la situation prévalant au Burkina Faso, avec son lot de violence, a poussé près d’un demi-million de personnes à prendre refuge ailleurs. Il s’est ajouté que des structures médicales ont été affectées, provoquant ainsi la fermeture de plusieurs d’entre elles.

Aussi, les acteurs humanitaires sont confrontés à des actes de violence. En effet, au cours de l’année 2019, au Mali et Niger, « les organisations humanitaires, y compris le CICR, ont enregistré des actes de violence, attaques et menaces visant leurs personnels, leurs moyens et transport et leurs installations » renseigne ‘Le Monde’.

D’ailleurs, en août dernier, le CICR a dû suspendre temporairement ses activités dans la région de Tombouctou, le temps d’évaluer la situation et d’obtenir les garanties nécessaires à la sécurité de ses équipes.
Mardi 19 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :