Forum des quartiers à Tambacounda : Mamadou Kassé à l'écoute des tambacoundois


La parole aux populations locales, tel est le sens du forum des quartiers "FODEUK-TAMBA" initié par Mamadou Kassé, Directeur général de la SICAP SA, Responsable de l´APR à Tambacounda et par ailleurs, Président de l´association ANKA WOULI qui œuvre dans toute la région orientale. Ce samedi 21 Novembre 2020 , les habitants des quartiers "Cité Charbon" et "Gourel Barry" de la commune de Tambacounda, à la suite des quartiers de "Gourel Diadié" et "Kandery", ont tenu leur forum présidé par le Directeur Général Mamadou Kassé. C'est dans une ambiance aux allures de campagne électorale que les habitants desdits quartiers ont accueilli M Kassé. Ce qui lui a d´ailleurs fait dire que cette mobilisation exceptionnelle est un plébiscite pour le Forum des Quartiers. À la cité Charbon, où tout manque, selon les propres mots de M Kassé, le diagnostic fait par les populations, a été sans complaisance. D'ailleurs, cest avec des bidons vides brandis et des bougies allumées que les habitants de ce quartier périphérique, ont acceuili M Kassé en scandant divers slogans relatifs à ce manque criard d´eau et d´électricité dans leur localité. Dans leurs interventions, les notables, les jeunes, les groupements de femmes, entre autres, ont été unanimes à poser les problèmes recurrents auxquels ils sont confrontés, à savoir le manque d´eau courante, le défaut d´éclairage, l´absence de lotissements réguliers et de routes praticables. Ayant écouté et pris bonne note de leurs doléances, M. Kassé les a d'abord remercié pour la qualité de leur accueil et a ensuite rappelé le but de ces foras qui devront se tenir, à terme, dans tous les quartiers de Tambacounda avec pour objectif principal de recueillir les maux des quartiers en donnant directement la parole aux populations concernées. Il rajoutera qu´aucun médecin ne peut venir à bout d´un quelconque mal sans diagnostic préalable et, dans ce cadre, il appartient à celui qui vit la douleur d'expliquer clairement comment il la ressent pour que le diagnostic soit objectif. C´est ainsi, selon lui, qu´il faut comprendre ce procédé original et courageux du jeune responsable politique dont tout le monde est unanime à reconnaître la proximité réelle avec la base. Séance tenante, le DG Kassé a offert un puits hydraulique à la demande des populations et a promis la régularisation de plusieurs Groupements de femmes qui sont encore informels. Après la Cité Charbon, M Kassé et son équipe se sont rendus à Gourel Barry, quartier niché derrière l´hôpital régional de Tambacounda. L'ambiance était aussi au rendez-vous avec une population cosmopolite. Les complaintes ont été identiques à celles de la Cité Charbon. En effet, aucune infrastructure de base n'est visible dans cette zone aux allures rurales. Jusque tard dans la nuit, les notables sont restés aux côtés des jeunes et des femmes pour exprimer un chapelet de manquements. Lors de la synthèse des travaux, dans une ambiance électrique, Mamadou Kassé a dit avoir pris bonne note des interventions et a donné rendez-vous aux populations à la restitution finale à laquelle prendront part tous les quartiers pour la lecture du Mémorandum des Quartiers (MEMODEQ) de Tambacounda et, qui sait, peut-être l´investiture d´un candidat potentiel à la Mairie de Tambacounda comme préconisé par ces populations rencontrées qui l'ont surnommé le Messi de Tambacounda, du nom du prodige argentin ou la Solution attendue comme pour exprimer l´espoir l'espoir qu'elles portent sur cette génération qui incarne le nouveau visage de la politique...
Dimanche 22 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :