Forum Eau – Soham El Wardini conforte Barthélemy Dias : « la Ville est co-organisatrice et non une invitée »


Forum Eau – Soham El Wardini conforte Barthélemy Dias : « la Ville est co-organisatrice et non une invitée »
Soham El Wardini précise que la Ville de Dakar est co-organisatrice du Forum mondial de l’eau. L’ancienne maire de Dakar donne raison à Barthélemy Dias et rappelle que la mairie était au cœur du processus menant aux rencontres de Dakar.
Soham El Wardini dit, en tant que maire de Dakar, avoir été «au cœur du processus » de l’organisation de la 9ème édition du Forum mondial de l’eau. Par conséquent, l’édile de la capitale entre 2018 et 2022 estime que Barthélemy Dias a raison de pester contre l’Etat. « La Ville de Dakar est co-organisatrice et non une invitée. Le maire a raison. J’ai piloté le projet et il y a eu des problèmes qu’on a réussi à gérer et à régler avec le Secrétariat exécutif. La Ville devait s’occuper du forum avec les élus locaux. Il y a de l’animation culturelle mais dans tous les ateliers, la Ville devait être présente. C’est la Ville qui est allée plaider le dossier du Forum de Dakar à Brasilia », a déclaré Mme War­dini hier au Cices, en marge du Forum alternatif mondial de l’eau (Fame).
Mme Wardini, présente à Diamniadio lundi, a relevé qu’aucun maire n’avait pris la parole. « Ce n’était que des chefs d’Etat », souligne-t-elle. Alors, Barthélemy Dias a-t-il raison de parler de forums des territoires et non de chefs d’Etat ? Mme Wardini tranche : « Ce sont des forums de territoires mais les États qui organisent aussi. Il faut aller ensemble pour réussir cela. Les mairies sont des démembrements de l’Etat. Si la mairie organise, c’est comme si l’Etat le faisait. Ensemble, on doit pouvoir trouver des solutions. » Malgré ces « problèmes et incompréhensions », elle serait partie à Diamniadio, si elle était maire de Dakar, aux côtés du Président Macky Sall. Par ailleurs, Soham El Wardini reconnaît qu’il y a des problèmes d’eau à Dakar.
Madiop Diop, maire de Grand-Yoff, relève que la gestion de l’eau dans la capitale est marquée par « l’inaccessibilité et le déficit dans la distribution, inondations et ses corollaires de dégâts et de souffrances, un réseau d’assainissement inexistant ou inachevé ». Toutefois, l’Etat devrait aller vers la gratuité dans la fourniture du liquide précieux, plaide le prédécesseur de Barthélemy Dias à la Ville de Dakar. « Ça va être compliqué, difficile. Ce n’est pas pour maintenant mais il faut travailler à ce qu’on arrive à la gratuité de l’eau. (…) Il faut beaucoup réfléchir et se pencher sur le problème de l’eau », dit Soham El Wardini. Dans ce sillage, le maire de Grand-Yoff a rappelé que le premier bassin de rétention des eaux pluviales de la région de Dakar se trouve dans sa commune. Ainsi, il réaffirme son engagement, aux côtés de l’Etat et des partenaires, à « lutter contre le stress hydrique et pour une gestion rationnelle, durable et équitable de l’eau dans toute sa complexité ».
Le Quotidien
Mercredi 23 Mars 2022
Le Quotidien



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :