Football / Justice : Cristiano Ronaldo n'ira pas en prison pour fraude fiscale


Cristiano Ronaldo est passé devant le tribunal provincial de Madrid ce mardi matin. L'attaquant de la Juventus, qui était condamné à 23 mois de prison ferme et à 18,8 millions d'euros d'amende, est reparti libre.

Finalement tout s'est déroulé dans le calme. Face au président du tribunal, le Portugais s'est déclaré coupable de quatre délits de fraude fiscale commis entre 2011 et 2014, alors qu'il vivait à Madrid et jouait sous les couleurs du Real, destinés à éviter de payer 14,8 millions d'euros d'impôts, avant tout liés à ses droits d'image. Après avoir nié les faits au début de l'instruction en juillet 2017, Ronaldo s'en est remis aux conseils de ses avocats et a accepté un pacte avec la justice. C'est cet accord qui a été ratifié ce matin dans la capitale. Il a donc été condamné à 23 mois de prison ferme et à 18,8 millions d'euros d'amende. Mais, comme en Espagne, tout personne ayant un casier judiciaire vierge et dont la peine ne dépasse pas les 24 mois de prison ne se retrouve pas derrière les barreaux, le quintuple Ballon d'Or France Football est ressorti libre du tribunal.

L'affaire est désormais définitivement classée. Ce qui a fait dire, après l'audience, à Ronaldo : «Tout est parfait !» alors qu'il signait des autographes à quelques supporters. Il peut repartir à Turin l'esprit tranquille.
Mardi 22 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :