« Foonënté » entre hommes lors du concert de Waly : malgré les menaces, Jamra annonce une plainte à la brigade des mœurs et auprès du Procureur


 L’ONG « Jamra » au terme de sa concertation avec ses alliés du CDVM (Comité de défense des valeurs morales) de Oustaz Adama Mboup et de l'ONG Daral Qurane wal Ikhsan de l'Imam Ratib El Hadji Aliou Dia, prévue ce mardi 22 juin 2021,  déposera officiellement une plainte, étayée de pièces à conviction, physiques et électroniques, à la BRIGADE DES MŒURS et auprès du Procureur de la République contre Waly Seck et ses danseurs. Ces derniers sont coupables de s’être embrassés sur la bouche, en plein public, le samedi 12 juin 2021 sur l'esplanade du Grand Théâtre. Une plainte malgré des menaces qu’aurait reçu JAMRA et dont la vidéo est jointe à la plainte. « À ces artistes qui entreprennent ouvertement de banaliser la débauche, à travers des séquences subliminales de vulgarisation de l'idéologie lgbt, au risque de la voir s'incruster insidieusement comme une «normalité» dans les frêles esprits des adolescents, jamra et ses alliés leur réaffirment leur détermination à s'opposer à toutes formes de promotion de l'homosexualité et du lesbianisme juvénile, via les concerts, les séries télévisées perverses et les bandes dessinées pour enfants », déclare Jamra dans un communiqué.
Lundi 21 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :