Fonction publique : « Les manquements sur la plateforme de recrutement sont dus à des erreurs » (Mariama Sarr)


Le recrutement dans la fonction publique suit la logique d’un programme triennal 2018-2020. Ainsi dans cette fourchette 5.415 postes sont à pourvoir. Des postes, selon le ministre, qui ont été libérés suite à des départs à la retraite, des démissions ou décès d’agents.
Face aux députés, le ministre de la fonction publique dira que plusieurs critères sont pris en compte pour le recrutement des agents publics. C’est le cas des diplômes reconnus, l’âge, le genre, les personnes en situation de handicap et l’inscription sur la plateforme, mais aussi la correspondance des profils aux besoins exprimés par les ministères. Ainsi, après évaluation, chaque ministère est informé de son quota et à charge pour lui de définir les profils dont il a besoin. Seulement d’autres recrutements peuvent se faire exceptionnellement en fonction de la création de nouveaux ministères.
Concernant les manquements notés sur la plateforme, Mariama sarr de dire que ce sont des erreurs dans l’inscription des informations obligatoires ou celles liées à des problèmes de surcharge du réseau avant de préciser que la plateforme a enregistré plus de 150.000 inscrits et des améliorations sont envisagées avec toutes les garanties pour assurer la fiabilité et la transparence dans le recrutement, d’autant plus que le tri des candidatures enregistrées se fait en présence des représentants des ministères et de tous les membres de la commission pour éviter tout cas de fraude ou de favoritisme.
Dimanche 8 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :