Foncier : Près de 9.000 m2 « soutirés » de l’UCAD et cédés au groupe SERTEM PROPERTIES.


Le bradage foncier dénoncé par une bonne partie de la population sénégalaise est loin de prendre fin. Après d’âpres contestations et d'indignation suite à cette partie de l’hôpital Aristide Le Dantec ‘vendue’, c’est au tour de l’espace universitaire de faire l'objet de débat. 

Dans un document signé par le gouverneur de Dakar le 02 septembre dernier, il est clairement signifié l’attribution d’un terrain urbain nu d'une contenance superficielle de 8.600m² sis à Mermoz dans l'assiette de l'École Supérieure d'Économie Appliquée, (ex ENEA). La commission de contrôle des opérations domaniales, au cours de la consultation à domicile en date des 22, 29 et 30 juin dernier, a émis un avis favorable à l'attribution par voie de bail à La société dénommée «SERTEM PROPERTIES», susnommée, de la parcelle de terrain formant le Lot SN, sise à Mermoz dans l'assiette de l'École Supérieure d'Économie Appliquée, d'une superficie de 8. 600m² à distraire. 
 
L’attribution de ces titres fonciers notamment TF1.973/GR et 17.832/GR, ayant le NICAD : 01130134 00500028, reviennent à la société dénommée « SERTEM PROPERTIES», représentée par son président Léopold Ngom, né Dakar, le 06/12/1960, titulaire de la CNI n°1 751 1960 17629 délivrée le 23/01/2017, comme le relate le document signé par le gouverneur Al Hassan Sall. Dans le document approuvé par le gouverneur au nom de l’État du Sénégal, il y est présentée une location consentie pour une durée de 30 ans à compter de la date de l'approbation des présentes, susceptible de prorogation dans la limite d'une durée maximale de 20 ans à défaut d'intention contraire manifestée par l’État ou le preneur un an au moins avant son expiration.
 
En effet, l’octroi est consenti moyennant un loyer de cinq millions cent soixante mille 5.160.000 francs, qui sera payable annuellement et d'avance à la Caisse du Chef du Bureau de Recouvrement de Ngor-Almadies, la première échéance devant être acquittée dans un délai maximum d'un mois, à compter de la date de notification au preneur de l'approbation des présentes, et les échéances ultérieures spontanément, au plus tard le 31 mars de chaque année », lit-on dans les lignes approuvées par l’autorité administrative. Par ailleurs, le bail approuvé au cours du premier semestre de l'année, donne ouverture, pour cette année au paiement d'une annuité entière. Le bail approuvé au cours du second semestre de l'année donne ouverture, pour cette annuité, nu paiement d'une annuité réduite de moitié.

Un sujet qui risque encore d’amuser la galerie avec ces alertes, tous azimuts du bradage foncier dans la capitale Sénégal qui étouffe présentement. Le leader du mouvement Guem Sa Bop, Bougane Guèye Dany s’est indigné de ce énième abus foncier en estimant qu’il faut agir et sauver l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar qui voit lui échapper cette partie au profit d’un promoteur affairiste. À cet effet, il interpelle le syndicat autonome des enseignants du supérieur à poser des actes pour y remédier...
 




Mardi 6 Septembre 2022




Dans la même rubrique :