Foncier : Les députés considèrent comme un recul démocratique le fait d’écarter les Maires de sa gestion


Foncier : Les députés considèrent comme un recul démocratique le fait d’écarter les Maires de sa gestion
Les députés de la Commission des Finances et du Contrôle budgétaire, lors du passage du Ministère des Finances et du Budget en session, en prélude au vote de son budget 2021, ont plaidé pour l’implication des maires dans la gestion du foncier. Selon le rapport de la commission trouvant particulièrement important le volume du contentieux foncier dans plusieurs localités du pays, notamment dans le département de Rufisque, les Commissaires ont souhaité un audit exhaustif du foncier afin de trouver des solutions pertinentes et pérennes à cette problématique.   
Certains Commissaires ont préconisé de modifier la législation afin d’exclure les chefs d’exécutif locaux du processus d’attribution du foncier, car, selon eux, l’implication de ces derniers serait le principal problème du foncier. D’autres, par contre, considèrent que ce serait un recul démocratique manifeste que d’écarter les Maires de la gestion du foncier, compte tenu du rôle éminemment important qu’ils y jouent. Dans cette perspective, ils ont demandé au Ministre d’évaluer la contribution des Maires dans la gestion locale de la pandémie de Covid-19, ainsi que le travail qu’ils effectuent au quotidien.
Ils ont également saisi le Ministre sur la possibilité pour les collectivités territoriales, d’appliquer la budgétisation par programme.
Abdoulaye   Daouda Diallo dira, d’abord, que le chef de l’État, fort de son expérience de Maire, avait pris un décret, tout en veillant à ne pas entrer dans les fonctions des élus locaux, pour encadrer le processus de gestion foncière, notamment en impliquant davantage les autorités administratives. En outre, avec le Programme de Modernisation de la Gestion Foncière (PROMOGEF), qui est en train d’être développé au niveau des impôts et domaines, le Sénégal va vers un meilleur encadrement du foncier. En effet, il s’agira d’un système de gestion automatisé du foncier, avec la digitalisation des procédures foncières, selon le Ministre. Ainsi, une fois le processus, terminé, la sécurisation du foncier pourrait être assurée, si bien que les problèmes fonciers, qui perturbent l’activité économique tout en troublant la paix sociale, seront définitivement résolus. Il reconnaîtra certes que la tâche est ardue, mais promet de travailler à sécuriser davantage le foncier.
 
 
Samedi 12 Décembre 2020
Dakar actu




Dans la même rubrique :