Flambée des prix au marché Castors : Commerçants et acheteurs dans le désarroi.


À l’approche de la fête de la Korité, les prix des denrées alimentaires ont connu une hausse sur le marché. Une situation qui préoccupe les acheteurs et les commerçants trouvés au Marché Castors.

En effet, les ménages soutiennent que le prix de certaines denrées alimentaires, notamment la pomme de terre, l’oignon, l’huile, les légumes ont augmenté et que véritablement rien ne l’explique. Mme Khady Lo pense que ce sont les commerçants qui augmentent les prix de l’oignon et de la pomme de terre à cause de la fête de Korité qui s'annonce. 

Pour les commerçants, ils estiment que les produits ont été augmentés d’abord par les producteurs, ce qui va sans nul doute impacter le marché. Mai Pouye, vendeuse de légumes, elle souligne que les clients se font rares et déplore qu’elle n’arrive pas à vendre ses produits qu’elle a acquis à des prix élevés par l’intermédiaire d’un fournisseur de légumes. « Les marchandises coûtent cher et les clients n’ont pas assez d’argent pour acheter, » se plaint - elle.

Oumar Diouf lui, affirme que le prix de l’huile a connu une hausse vertigineuse. Le prix du bidon de 20 litres d’huile est acquis à 20.500 Francs alors qu’il se vendait à 14.000 Francs au maximum.

Mourtalla Diouf, vendeur de poivron, fait savoir que le kilo de poivron se vendait à 1. 800, mais il se vend à 2.300 f le kilo

Pour les clients, il faudra trouver des solutions pour que les prix reviennent à la normale en diminuant les produits à la base, c’est-à-dire chez le producteur.

La situation sanitaire a impacté les chefs de famille avec une diminution des ressources financières qui affecte le panier de la ménagère.
Mercredi 5 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :