Flagrants délits : Agent de santé, Thierno Alpha Diop avait acheté son bac à 150 000 francs pour échelonner dans son travail


Condamné à 2 ans d'emprisonnement assortis de sursis, le prévenu Thierno Alpha Diop a comparu, ce vendredi 21 mai 2021, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour faux et usage de faux en écriture authentique publique.
Une histoire pas comme les autres s'est contée ce vendredi 21 mai 2021 devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. En effet, il s'agit de Thierno Alpha Diop agent de santé en imagerie médicale dans un hôpital dont le tribunal a voulu taire le nom poursuivi pour faux et usage de faux en écriture publique authentique. Devant le prétoire, le mis en cause a reconnu les faits qui lui sont reprochés.
Habitant à la cité Cheikh Ahmadou Bamba, le Sieur Alpha Diop déclare que c’est le nommé Idy Kane qui a confectionné le faux diplôme de bac à son nom. « J'ai un niveau d’étude en terminal. Comme je suis à l’hôpital depuis 20 ans, on me demandait tout le temps le diplôme de baccalauréat, pour échelonner. Comme je n’ai pas pu passer l’examen, je me suis rabattu dans une école de formation privée pour obtenir la licence en maintenance biomédicale », se dédouane-t-il. Il ajoute « J’ai déboursé 150 mille francs CFA pour la confection du document. Je peux dire que je maîtrise mon domaine »
Père de 3 enfants, le sieur Diop avoue avoir tout fait pour obtenir son bac. « J’ai même engagé des enseignants, mais je n’ai pas pu tenir à cause des charges familiales », dit-il.
Le maître des poursuites, du fait de la gravité des actes d'autant plus qu'il exerçait dans le domaine de la santé requiert une peine d'emprisonnement de 2 ans dont 3 mois ferme.
Selon la défense, le Sieur Thierno Alpha Diop n'a pas cherché un faux bac. « S'il a cherché à avoir son bac s'est juste du fait qu'il a fait 20 ans de service. Et à chaque fois qu'il demandait des avancements, on lui répondait d'aller chercher un baccalauréat pour avoir des avancements. C'est un personnel de service et il n'a pas acheté son bac pour soigner des malades, mais pour avoir des avancements », a plaidé l'avocat. Ainsi, il demande au tribunal de disqualifier les faits en faux et usage de faux dans un document administratif. Sur ce, la robe noire demande une application bienveillante de la loi.
Le juge en rendant son verdict a disqualifié les faits en faux et usage en écriture administratif avant de le condamner à 2 ans assortis de sursis.













Samedi 22 Mai 2021
Dakar actu




Dans la même rubrique :