Financement des femmes / Ndèye Saly D. Dieng agacée : « Pourquoi les femmes de l'Apr m'ont traitée de tous les noms...? »


Le passage de la ministre de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants à l'Assemblée nationale ce jeudi,  n'a pas été aisé pour elle. Ndèye Saly Diop Dieng aura pris son mal en patience pendant un peu plus de deux tours d'horloge pour répondre aux différentes interpellations des députés à l'occasion du vote de son budget de fonctionnement. C'est une réponse salée qui a été servie au député de Bokk Guiss Guiss, Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly qui a souligné certaines failles relatives aux financements des femmes de Mbacké. " C'est la première fois qu'on me clashe dans un département. J'ai fait 8 régions où j'ai été bien appréciée. Par contre, se sont les femmes de mon parti, l'Apr qui se plaignaient" lancera Ndèye Saly Diop Dieng.

Pour être plus précise dans son argumentation, la ministre de la femme estime meme que le projet d'appui aux femmes impactées par la covid a été pilotée par les CEDAF avec le comité consultatif des femmes. Revenant sur le renouvellement des instances des femmes, Ndèye Saly Diop confirme que " ces sont les différents partis politiques qui sont concernées. En revanche les femmes de l'Apr Tivaouane, Mbacké, m'ont traitée de tous les noms car n'ayant pas de financement de ma part".

Toujours répondant aux questions des parlementaires, la ministre Ndèye Saly Diop Dieng revient sur la loi criminalisant le viol et la pédophilie. " C'est une avancée majeure que nous pouvons, en tant que ministère de la femme et de la famille, magnifier. 
Jeudi 3 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :