Financement de la Der : Les femmes d'Oussouye flétrissent son mode de financement


Les femmes d'Oussouye sont montées au créneau pour s'indigner du sort de leur contrée  qu'elles appellent "le cimetière des chantiers inachevés du Sénégal". Elles ont ainsi battu le macadam pour réclamer du chef de l'État, le respect de ses promesses. 
Elles ont finalement soumis un mémorandum au préfet dans lequel elles insistent sur l'achèvement de tous les chantiers initiés à Oussouye tel le stade omnisports, l'espace numérique ouvert, le centre de désengorgement des huîtres à Katacalousse, la réhabilitation du centre  de formation professionnelle qui date des années soixante. Elles ont dans la foulée, décrié la manière dont la DER a financé les projets à Oussouye à travers le crédit mutuel. C'est ainsi que certaines femmes sont financées à des niveaux insignifiants allant de 150.000 à 200.000 FCFA en lieu et place de 2.000.000 voire 3.000.000 de Frans CFA sans aucune explication. 
Au regard donc ee tous ces problèmes, les femmes de Oussouye demandent au chef de l'État et à son futur gouvernement de prêter une attention particulière à Oussouye, pour que le département se retrouve dans le Plan Sénégal Émergent si cher au président de la République.


Vendredi 29 Mars 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :