Finalisation de l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar/Aminata Tall séduite : « Toutes les normes de sécurité et d’esthétique respectées »


Une délégation du Conseil économique, social et environnemental (Cese), conduite par sa présidente Mme Aminata Tall, était ce matin en visite à l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar. Cela, sur invitation du directeur général et à quelques jets de pierres de l’ouverture officielle de l’infrastructure aéroportuaire conçue selon les standards internationaux qui soient dignes des défis d’émergence que s’est fixés l’Etat du Sénégal à l’horizon 2035.  
Au terme de la visite, Mme Tall n’a pas pu s’empêcher de manifester sa joie : « C’est une merveille ! Nous avons été impressionnées ! Nous avons éprouvé une forte fierté d’avoir une infrastructure aussi moderne à l’image des aéroports internationaux dignes de ce nom. Le Sénégal peut s’enorgueillir de disposer d’un aéroport de pointe avec un investissement extrêmement important. En prenant en compte toutes les préoccupations et tous les aléas possibles imaginables pour mettre à l’aise les passagers. De la prise en charge de la sécurité  en passant par l’aisance requise au niveau de la circulation des véhicules en termes de parking, comme pour la circulation des personnes, nous avons vu des espaces extrêmement adéquats avec des open spaces et des installations modulables…Toutes les normes de sécurité et d’esthétique ont été respectées ».
Poursuivant, la Présidente du Cese ajoute : « Ce qui m’a surtout marquée, c’est le soin qu’on a apporté à la mise en place de toilettes à chaque niveau de stationnement des personnes. Rien n’a été laissé de côté dans l’étude et dans l’exécution ».
Remerciant le chef de l’Etat, elle a salué « la vision futuriste…au vu de la dimension de l’espace au vu de la disposition des structures déjà existantes pour que dans l’avenir tout puisse être pris en charge dans les mêmes normes de sécurité et de confort ».  
« C’est l’occasion pour moi de féliciter franchement le président de la République Macky Sall qui a suivi pas à pas cet ouvrage depuis sa mise en chantier. Il était alors Premier ministre », s’est réjoui celle qui dirige la quatrième institution de la République du Sénégal.
 
En définitive, l’existence de  « 82 positions d’avions et l’indépendance des différentes aérogares avec une totale autonomie » ont aussi retenu son attention.
 
Jeudi 26 Octobre 2017




Dans la même rubrique :