Filière pomme de terre : Vers un programme de constitution d'un capital semencier pour la pomme de terre.

Malgré le grand bond en avant que la filière pomme de terre a connu au Sénégal en terme de production et de redistribution de revenus, force est de reconnaître que notre pays reste toujours dépendant en terme de production de semence. Une déclaration du directeur de l'horiculture qui confie également que pour la campagne 2018/2019, une baisse de disponibilité des semences de l'ordre de 30% est notée sur le marché international. Une situation qui selon lui, a impacté sur la production de quelques producteurs qui avaient baissé leur volume de production faute de disponibilité de semence. Pour renverser la tendance et permettre au pays d'être dépendant , le ministère de l'élevage par le biais de la direction de l'horticulture travaille sur un programme de constitution d'un capital semencier pour la pomme de terre. Le Dr Macoumba Diouf s'exprimait ainsi en marge d'une rencontre à laquelle ont pris part tous les acteurs de la filière pomme de terre pour dresser le bilan de la campagne de production de pomme de terre 2018/2019.


Mercredi 12 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :