Fiasco de la grande coalition de l’opposition : Ibrahima Bakhoum évoque les « ego démesurés et le choc d’ambitions »


Fiasco de la grande coalition de l’opposition : Ibrahima Bakhoum évoque les « ego démesurés et le  choc d’ambitions »
Le désistement du parti démocratique du Sénégal (PDS) de la grande coalition de l’opposition surnommée la coalition des sucite des commentaires dans la classe politique Sénégalaise.

Analyste politique, le journaliste formateur décortique la force que pouvait avoir cette coalition.  « Certains disaient que c’est une coalition contre nature parce qu’elle concerne quelqu’un qui incarne l’antisystème et d’autres qui incarnent le système … Par contre, moi je disais que cette coalition pouvait faire extrêmement mal. C’est une coalition incarnée par des responsables très visibles. On peut être visible sans avoir un appareil derrière soi, c'est le cas de Bougane qui a rejoint par la suite, il a une visibilité, a les moyens, il fait un travail de proximité. Associé à Ousmane Sonko qui a déjà fini de se positionner au plan national, le PUR avec son expérience et ses bases affectives. Si vous ajoutez le Pds, ça pouvait faire très mal », dit-il au bout du fil.  

Avec ce fiasco causé par le désistement du PDS, il souligne que le parti du Pape du Sopi s’était déjà fait signaler. « Le PDS avait fait une communication prétextant qu’il ne peut pas se laisser embarquer, mais se voit comme locomotive. » 

Mais, s’interroge le journaliste formateur « est-ce que le PDS peut être la locomotive parce qu’il y a de nouvelles forces comme Ousmane Sonko qui sont arrivées ? Le PDS n’accepte pas d’être le wagon. Cette manière de faire la politique renvoie à des questions d’égo. Il faut comprendre qu’ils sont dans des calculs. » Ibrahima Bakhoum d’expliquer : « Le PDS a un calcul en direction de 2024 et je ne vois pas Sonko faire le contraire parce qu’il fait probablement le même calcul. Là, il y a quelque chose de moins clair, c’est Khalifa pour 2024. Il est fort à Dakar mais il n’a pas eu le temps de s’implanter à l’intérieur du pays pour le Taxawu Sénégal. Même à Dakar, Taxawu Dakar commence à avoir du plomb dans l’aile à cause des confusions dans la communication, des départs … Ousmane Sonko du point de vue de l’image, a une bonne implantation avec les jeunes. Le Pds a eu son époque. Il y a eu beaucoup de départs. Mais il y a toujours Abdoulaye Wade qui est là. Ce qu’ils appellent la constance. Son nom, son aura, et rien que son ombre continue à planer dans l’espace public. Il a réussi à se maintenir dans l’espace public. Il joue une carte, celle de Karim qui vise la présidentielle de 2024. Il peut se dire ne pas perdre son temps dans des alliances qui lui feront perdre son leadership. Si le Pds voudrait laisser Ziguinchor à Ousmane Sonko, c’est parce qu’il veut Dakar et je ne vois pas Khalifa lâcher du lest. Il y a une question d’ego et de leadership » décortique Ibrahima Bakhoum.

Mais toutefois, souligne Mr Bakhoum, « le départ du PDS ne sera que celui d’un seul. Je te parlais des quatre au départ et il resterait toujours quatre. Un cinquième est arrivé et on croyait que parmi les quatre un est parti, théoriquement, ça ne devrait pas poser de problème de ce point de vue. Les gens n’ont pas les mêmes parcours, n’ont pas la même histoire, les mettre ensemble posera forcément d’une manière ou d’une autre un problème d’ego. Et puis les rêves ne sont pas les mêmes. » 

Toutefois, il présage la naissance d'une CAP21 bis. Il argumente : « Je pense que la famille du Pds va se retrouver. Le PDS veut créer sa propre famille ailleurs. Sur la base que Pape Diop était au PDS, Decroix avait travaillé avec eux. Maintenant ils attendaient les autres. On pourrait s’attendre à une autre coalition avec ou autour du PDS. Peut-être que le Pds, Bokk Guis-Guis et Decroix sont en train de se voir pour créer quelque chose à côté. Là, ça sera la recomposition de ce qu’on appelle la CAP21. Pour dire qu’il y aurait quelque chose qui naîtrait des cendres de la CAP21 », fait-il savoir avant d’ajouter : « certains pensent que ça fait l’affaire du pouvoir. Mais moi je ne le vois pas ainsi... »
Jeudi 2 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :