Fer de la Falémé : « Le comportement de Ousmane Sonko devient de plus en plus inquiétant » (Mohamed M. Diagne)


Fer de la Falémé : « Le comportement de Ousmane Sonko devient de plus en plus inquiétant » (Mohamed M. Diagne)
La dernière sortie du leader de PASTEF, M. Ousmane Sonko, sur le fer de la Falémé, continue de susciter des réactions à travers le pays.  Synergie Républicaine constate pour le regretter « que le comportement de Ousmane Sonko devient de plus en plus inquiétant depuis qu’il s’est embourbé dans un cycle infernal alimenté par le buzz á tout prix. » 
Les camarades de Mohamed Moustapha Diagne estiment que cette quête du buzz « est devenu un stupéfiant qui lui impose une dose quotidienne de contre-vérités, d’accusations infondées, d’insultes et de calomnies dans le seul dessin de se singulariser pour mieux se faire remarquer. »  Voilà qui justifierait, selon SR, « qu’il se comporte comme un intermittent du spectacle et risque de devenir la risée du monde entier avec sa phobie des contrats et des commissions á coût de milliards. Et á ce propos il semble bien connaître ce que représente une commission puisqu’il en a demandé dans l’affaire des 94 milliards qu’il a tant décriée. » 
Au demeurant, M. Diagne se demande « comment des sociétés cotées en bourse peuvent-elles se permettre de libérer des milliers de milliards au profit de sénégalais sans aucune traçabilité et de surcroît pour des ressources énergétiques et minières  qui ne sont pas en phase de production? » 
Pour lui, « Sonko nous prend pour des demeurés, irréfléchis, manipulables á merci. Sa haine viscérale vis á vis du Président Macky Sall l’empêchent de regarder la réalité en face pour comprendre que les sénégalais ont découvert son jeu et ne le suivront pas dans son aventure. Malheureusement tel un illuminé, il s’enfonce de jour en jour dans les dédales de ses propres turpitudes. Ses révélations, qui ne sont en fait qu’un tissu d’affabulations, ont fini par indisposer les Sénégalais avertis devant son incapacité totale d’apporter la moindre preuve de ses accusations fallacieuses, puériles et machiavéliques. Et comble de l’ironie, toutes les fois qu’il est convoqué pour apporter les preuves de ses accusations grotesques et renversantes, il décrédibilise nos institutions pour fuir ses responsabilités. »
Lundi 2 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :